Facebook (re)lancerait un satellite en 2019

Aller chercher un nouveau milliard d’utilisateurs. A quel prix ? Et quid des revenus à en espérer ?

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/560088504/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Publicités

Conseils pour protéger vos réseaux sociaux contre le piratage.

En tant que social media manager, vous avez un million de choses à penser chaque jour : créer des campagnes, préparer des visuels, répondre aux fans et bien sûr poster, tweeter et partager.

Malheureusement, en ce qui concerne le piratage des réseaux sociaux et la sécurité des comptes, vous n’y penserez probablement que lorsqu’il sera trop tard.

Un compte piraté peut être très embarrassant pour votre marque, vous faire perdre des abonnés, vous voir bannit des réseaux et même vous créer des problèmes légaux. C’est parce que vous êtes responsable de l’information que vous publiez sur votre réseau.

Avant de dire “ça ne m’arrivera pas”, gardez à l’esprit que ces dernières années les cyberattaques ont augmenté et que des personnalités et des marques bien connues ont été ciblées.

Trois cas récents de piratage des réseaux sociaux

1. Game of Thrones

La très populaire Game of Thrones sur HBO compte près de 7 millions d’abonnés sur Twitter, ce qui en fait une cible idéale pour hackers. En août 2017, un groupe appelé OurMine a semblerait-il pris le contrôle des principaux comptes de HBO, y compris celui de Game of Thrones.

OurMine a la réputation de pirater des comptes Twitter de haut niveau. Récemment le groupe a piraté les comptes du co-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, Netflix, du directeur général de Google, Sundar Pichai, et du co-fondateur de Wikipedia, Jimmy Wales .

2. Amnesty International

Plein de raisons différentes peuvent pousser les hackers à pirater le compte de quelqu’un. Certains hackers sont motivés par l’argent, d’autres par une vendetta personnelle ou la malveillance – certains encore pour des raisons politiques, comme dans le cas d’Amnesty International.

Récemment, plusieurs comptes Twitter de grande envergure ont été piratés par un groupe anonyme. Parmi les victimes figurent le Parlement européen, Forbes et Amnesty International. Amnesty International et Unicef ​​USA ont vu apparaître sur leur profil un tweet en turc qui disait:

“#NaziAllemagne #NaziNetherlands, un petit #OTTOMANSLAP pour vous, à bientôt le 16 avril.”

3. Commandement central des États-Unis

S’il y a un compte que vous n’auriez jamais pensé être victime de piratage, c’est bien celui du Commandement central des États-Unis!

Le commandement central militaire américain a été piraté par CyberCaliphate, un groupe qui soutient ISIS. Le hack consistait en deux vidéos qui ont été téléchargées sur la chaîne YouTube officielle intitulée “Flames of War Isis Video”. Et “O Soldiers of truth go forth”.

Sur une note encore plus sérieuse, des documents ont également été publiés via le compte Twitter qui, bien que jugé «non classifiés», pouvait encore nuire à la sécurité nationale. Même si le compte a finalement été récupéré, cela reste un coup dur pour le Pentagone.

Si ces organismes peuvent être piratés, alors cela peut aussi vous arriver.

Voyons comment vous pouvez empêcher votre propre compte de marque d’être piraté.

Étapes à suivre pour protéger vos comptes contre le piratage

1. Soyez informé à propos de l’activité suspecte

En tant que social media manager, vous devez avoir les yeux dans le dos et pas seulement quand il s’agit des commentaires des fans et de la veille.

Vous devez garder un œil sur les connexions suspectes et obtenir une détection précoce de tout ce qui est suspect. Envisagez d’installer des applications de détection d’intrusion sur votre téléphone. Ces applications détectent les activités suspectes et les accès non autorisés à vos comptes en ligne.

Une application à essayer est LogDog qui sert de système de sécurité pour vos comptes personnels et d’entreprise.

LogDog vérifie l’activité suspecte et envoie une alerte à votre téléphone afin que vous puissiez reprendre le contrôle des comptes compromis. L’application surveille actuellement Facebook, Yahoo, Twitter, LinkedIn, Gmail, Evernote, Slack et Dropbox.

2. Contrôlez l’accès à vos comptes

C’est un point important et qui ne coûte rien à mettre en œuvre.

J’ai travaillé avec des marques qui laissent les mots des passes des comptes gérés sur des bureaux, écrits sur des tableaux blancs et même partagés sur des serveurs non contrôlés. C’est un grand “NON” parce que plus il y a des gens qui ont accès à vos comptes, plus le risque de piratage est élevé.

Rappelez-vous aussi que si les employés actuels n’auraient pas idée de pirater vos comptes, ce n’est pas le cas pour les ex-employés ! En utilisant un outil de gestion de réseaux sociaux tel qu’Agorapulse, vous pouvez définir quels employés ont accès à quels comptes spécifiques. Vous pouvez facilement les ajouter ou les supprimer, attribuer des rôles et changer les mots de passe si nécessaire.

En ce qui concerne le contrôle de l’accès aux réseaux, les employés doivent toujours utiliser une adresse e-mail professionnelle lors de la création de comptes au nom de l’entreprise. Essayer de reprendre le contrôle quand le compte est lié au compte Gmail d’un ancien employé risque de s’avérer bien difficile !

3. Faites attention aux risques

En tant que social media manager, vous devez être conscient que les risques de piratage sont présents à tout moment et que vous pouvez empêcher la plupart d’entre eux.

Par exemple:

  • Déconnectez-vous toujours de vos comptes après utilisation.
  • Videz votre cache régulièrement.
  • Activez l’écran de verrouillage sur tous les téléphones qui ont un accès aux comptes.
  • Ne laissez pas votre téléphone sans surveillance dans les cafés, bars ou autres espaces publics.
  • Soyez prudents lorsque vous cliquez sur des liens inconnus.
  • Formez vos employés afin de prioriser la sécurité des comptes.
  • Retirez toujours les anciens employés de vos comptes et changez les mots de passe, même s’ils se sont séparés à l’amiable.

Il peut nous arriver de manquer de vigilance, surtout quand on a plusieurs choses à gérer en même temps. Cependant, l’atténuation de ces risques de base minimisera les risques de voir vos comptes piratés.

4. Créez une politique d’utilisation des réseaux sociaux

Travailler avec des marques connues (tout autant que la mienne) m’a appris que vous avez besoin de mettre en place  une politique d’utilisation des réseaux sociaux. Ne soupirez pas tout de suite que c’est encore une autre chose à faire… Relax ! Ce n’est pas si long à faire.

Les politiques d’utilisation sont un moyen efficace de s’assurer que toute votre équipe respecte les règles. Votre politique peut inclure l’un des points suivants:

  • Le ton et le style de votre marque sur les réseaux sociaux
  • Qui est responsable de répondre / poster / mettre à jour des comptes
  • Comment surveiller efficacement les comptes
  • Façons d’éviter le spam, les attaques de phishing et le piratage des réseaux sociaux
  • Que faire si votre compte est piraté ou compromis?
  • Qui contacter en cas de crise ou de compte compris
  • Le nom du porte-parole RP chargée de la gestion de crise
  • Comment protéger les comptes contre le piratage

En tant que directrice de Contentworks Agency, je fournis souvent aux grandes marques une formation sur les réseaux sociaux. Cela permet aux employés de poser des questions et d’en apprendre plus sur l’importance de la prévention du piratage. Nous avons pour habitude d’examinons les exemples de grandes marques qui en ont été victimes et discutons des moyens de l’éviter.

5. Exécutez régulièrement des contrôles de sécurité

Exécuter des contrôles de sécurité réguliers sur vos comptes est un excellent moyen de garder vos comptes bien sécurisés. J’aime faire cela tous les mois pour tous mes comptes personnels et ceux que je gère pour d’autres marques. Encore une fois, cela n’a pas besoin de prendre des heures, mais vous pouvez trouver des failles dans la sécurité dont vous ignoriez l’existence.

Voici certaines des choses à vérifier:

  • Applications connectées : vérifiez quelles applications sont connectées à votre compte Twitter ou à d’autres comptes sociaux. Les avez-vous connectées et sont-elles fiables ?

  • Utilisateurs – Êtes-vous satisfait des administrateurs de chaque compte ou est-ce que certains d’entre eux sont des ex-employés ou des agences avec lesquelles vous ne travaillez plus?
  • RSS  – Si vous avez un lecteur RSS associé à votre compte Twitter, effectuez une vérification rapide pour vous assurer que les flux proviennent tous de sources fiables.
  • Faux comptes : effectuez une recherche rapide pour vous assurer que votre marque n’est pas usurpée par un autre compte. Si vous trouvez quelque chose de suspect, signalez-le au site.
  • Vérifiez votre équipe sur Agorapulse – Connectez-vous et jetez un œil aux utilisateurs pour vous assurer que l’équipe associée à chaque marque gérée est bien conforme.
  • Changez les mots de passe – Il est important de changer régulièrement les mots de passe. Vous devriez également éviter d’utiliser quelque chose d’évident comme le nom de votre marque, votre nom ou l’habituel “Twitter123”. Les concernés se reconnaîtront !

Le piratage des réseaux sociaux est une réelle menace pour votre marque, mais vous pouvez généralement l’éviter en prenant quelques précautions et en étant proactif. Avez-vous déjà été victime de piratage ? Envoyez-nous un tweet pour nous en dire plus !

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/556745634/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Pourquoi vos publicités Facebook ont (désespérément) besoin de preuve sociale

Lorsque vous faites une recherche en ligne pour un futur achat, quelle est la première chose que vous faites probablement systématiquement ?

Si vous êtes comme environ 9 personnes sur 10, votre premier réflexe sera d’aller lire les avis des clients.

Grâce aux réseaux sociaux, il y a plus d’interaction que jamais sur l’ensemble de notre contenu. Cela inclut les publicités.

Désormais, lorsqu’un internaute voit une publicité sur Facebook, il prend tout en considération – y compris le nombre d’internautes qui semblent apprécier l’annonce avant même de l’avoir vue. Inconsciemment, nous cherchons tous des signes que d’autres personnes ont aimé la publicité avant nous. Ces signes représentent la preuve sociale.

La preuve sociale est l’engagement public que les autres utilisateurs peuvent voir. Cela inclut les mentions “j’aime” (ou autres réactions), les commentaires et les partages de votre publicité. Elle peut également inclure l’ajout de contenu généré par l’utilisateur à la publicité elle-même. Ces petites interactions peuvent avoir autant d’importance que le texte publicitaire lorsqu’il s’agit d’augmenter le nombre de conversions.  Examinons pourquoi de plus près.

Pourquoi vos publicités Facebook ont ​​besoin de preuve sociale

Si vous voyez une publicité Facebook avec une cinquantaine de commentaires positifs (même de la part de personnes qui n’ont pas encore testé le produit) et quelques centaines de mentions “J’aime”, vous serez probablement plus susceptibles de faire attention à l’annonce que si elle avait deux commentaires cachés car considérés comme spam.

La raison à cela est simple.

On n’a pas toujours envie de l’admettre, mais on a une mentalité relativement moutonnière sur les réseaux sociaux à cause de cette peur de passer à côté de quelque chose. Les clients sont toujours à l’affût de la nouvelle tendance. Et si une publicité a 400 “j’aime”, les gens veulent savoir pourquoi, et ils sont prêts à l’aimer aussi.

S’il y a d’autres réactions que des “j’aime”, cela ne fait que renforcer la chose : ils veulent savoir ce qui est drôle, choquant ou exaspérant pour qu’eux aussi puissent rire, être stupéfaits ou énervés.

Le contenu généré par l’utilisateur (CGU) est le type de contenu le plus puissant qui soit, en grande partie parce qu’il est considéré comme le plus authentique et digne de confiance. La preuve sociale fonctionne sur le même concept : les utilisateurs font davantage confiance à une autre marque s’ils voient beaucoup d’engagement de la part d’autres utilisateurs. Cette confiance se traduit directement par des clics et des conversions.

C’est pourquoi les publicités Facebook avec de la preuve sociale ont eu 300% de conversions en plus  et des CPA et CPC plus bas de 50%..

En plus d’attirer de nombreux utilisateurs, la preuve sociale a autre un avantage plus discret : tout cet engagement sur votre post augmente votre score de pertinence. Cela vous donne une plus grande priorité dans le système d’enchères des publicités et peut réduire le coût de vos publicités.

Comment obtenir de la preuve sociale sur les publicités Facebook

Vous voulez augmenter la preuve sociale sur vos publicités Facebook?

L’un des moyens les plus simples consiste à utiliser les avis des clients ou les CGU dans le texte de votre publicités. Même si cela ne représente pas des “j’aime” et des commentaires sur l’annonce réelle, cela met en avant le fait que vous avez d’excellents témoignages des clients. Puisque la clé de la preuve sociale est de montrer aux utilisateurs que les autres clients vous aiment, c’est une bonne stratégie à employer.

Une autre bonne stratégie consiste à conserver la preuve sociale que vous avez déjà sur une annonce et à la reprendre dans une autre campagne. Puisque les publicités Facebook peuvent être vues comme n’importe quel autre post, vous pouvez continuer à récupérer de la preuve sociale dessus à long terme. Ensuite, une fois que la preuve sociale est suffisante, vous pouvez la réutiliser pour créer une autre campagne publicitaire destinée à une nouvelle audience, qui commencera avec tous ces “j’aime” et commentaires. Cette vidéo de James Grandstaff est un excellent tutoriel sur le sujet.

Il est également essentiel de gérer activement la preuve sociale et d’interagir sur vos publicités afin d’augmenter la quantité de preuve sociale dont vous disposez et de déterminer son impact sur les conversions. Ce qui nous amène au point suivant…

Gestion de la preuve sociale

Vous voulez certainement beaucoup d’interactions sur vos publicités Facebook, ce qui crée de la preuve sociale. Alors que généralement la preuve sociale est positive, la dernière chose que vous voulez c’est vous retrouver avec quelques commentaires qui vont attirer une foule en colère sur votre publicité – et cela peut arriver beaucoup plus vite que vous ne l’imaginez.

Aujourd’hui, j’ai vu une publicité sur Facebook pour un produit capillaire présenté sur Shark Tank, dans le but de générer plus de commandes. Il s’avère que l’entreprise a un retard considérable sur les commandes, avec des envois en attente depuis plusieurs mois.

Certains de ces clients ont vu l’annonce, et n’étaient pas heureux de découvrir qu’ils essayaient d’obtenir plus de ventes. Au lieu de vite réagir et de faire savoir à tout le monde que leurs commandes seraient bien expédiés, l’entreprise était aux abonnés absents. Les commentaires négatifs se sont frayés un chemin parmi les centaines d’autres, les rendant impossibles à manquer – ou à cacher. Cela leur a très probablement fait perdre des ventes.

Agorapulse vous permet de voir chaque commentaire posté sur chaque annonce Facebook. Cela permet à votre équipe de guider la preuve sociale dans la direction désirée. Cela peut vous aider à augmenter les conversions et à montrer aux clients potentiels et actuels que vous faites attention à eux.

Pour ne rien gâcher, plus vous interagissez, plus votre nombre de commentaires sera élevé. Même si techniquement, cela gonfle superficiellement ce nombre, la plupart des utilisateurs ne feront attention qu’au grand nombre de commentaires postés. C’est tout à votre avantage.

Derniers mots

La preuve sociale est l’un des outils de vente les plus puissants qui soit. Dans de nombreux cas, elle peut souvent être plus persuasive que la publicité elle-même.

En mettant l’accent sur les stratégies permettant d’augmenter et de gérer la preuve sociale dans vos campagnes publicitaires, vous pouvez compter sur davantage de conversions. Les clients sont les meilleurs vendeurs après tout, et leurs éloges représentent la meilleure publicité que nous pourrons jamais avoir.

Qu’en pensez-vous ? Comment obtenez-vous des preuves sociales sur vos publicités ? Est-ce que vous utilisez Agorapulse pour gérer vos Facebook ads ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Article rédigé par Ana Gotter et traduit de l’anglais. 

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/556299376/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Comment obtenir plus de commentaires sur Youtube ?

Les ventes c’est bien, mais quand il s’agit de médias sociaux, c’est l’engagement qui prime. Et de tous les types d’engagements, les commentaires sont en haut de l’échelle.

Ceci est tout aussi valable pour YouTube que pour Facebook ou Twitter, même si ce dernier n’est pas toujours considéré comme un réseau social à proprement parler. L’engagement peut fournir une précieuse preuve sociale, et montrer aux nouveaux visiteurs que tous ces autres utilisateurs ont suffisamment apprécié votre contenu pour le commenter ou s’abonner à votre chaîne. Les commentaires génèrent une discussion, ce qui signifie plus d’engagement et plus de personnes souhaitant interagir avec votre contenu. Le parfait cercle vertueux !

Il ne fait aucun doute que capter suffisamment l’attention des utilisateurs pour générer plus de commentaires peut être difficile; la concurrence est rude sur YouTube. Avec une bonne stratégie, cependant, on peut y arriver. Dans cet article, nous allons vous présenter cinq stratégies sans failles pour obtenir plus de commentaires sur vos vidéos et valables pour tout type d’entreprises.

1. Terminez vos vidéos avec des questions

N’hésitez pas à poser des questions aux utilisateurs. Les questions ouvertes marchent bien («Qu’en pensez-vous ?») mais il est tout aussi bénéfique de poser des questions plus précises . C’est un peu comme le contenu généré par l’utilisateur (UGC), où les utilisateurs savent exactement ce que vous voulez qu’ils créent. En ce qui concerne YouTube, le fait de donner aux utilisateurs des instructions spécifiques peut augmenter le nombre de questions que vous leur posez.

Un exemple serait quelque chose comme “Vous avez des questions sur la façon dont le processus d’approbation hypothécaire vous affecte ? Dites-nous tout dans les commentaires !” C’est spécifique et cela peut être ce dont vous avez besoin pour stimuler l’engagement.

Si vous n’avez pas d’idées, en général, demander aux utilisateurs quel type de vidéos ils veulent voir à l’avenir, vous garantit d’obtenir des réponses d’au moins vos abonnés réguliers. C’est une tactique commune des stars YouTube. Regardez dans cette vidéo comment Rosanna Pansino (forte de 9,1 millions d’abonnés) utilise cette stratégie pour obtenir plus de commentaires YouTube et une source infinie de suggestions de contenu pour les futures vidéos.

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

2. Postez le premier commentaire

On en revient ici à la preuve sociale. C’est comme la piste de danse d’un mariage, où personne ne veut nécessairement être le premier à participer, au lieu de ça, on attend tous que quelqu’un d’autre prenne l’initiative. Alors allez-y et montez sur la piste de danse numérique: postez le premier commentaire sur vos vidéos si besoin.

C’est une stratégie qui fonctionne pour les billets de blog, et même les posts sur Facebook. Ça brise la glace. Il y a plusieurs façons de faire:

  • Postez des commentaires sous le nom de votre chaîne. Il n’y a absolument rien de mal à cela, et cela peut contribuer à démarrer une conversation.
  • Demandez à quelqu’un que vous connaissez personnellement de laisser un commentaire. J’ai directement demandé à des amis de laisser des commentaires sur des posts, des articles et des vidéos dans ce but précis, et je continuerai à le faire si nécessaire parce que cela fonctionne vraiment.

3. Répliquer votre contenu le plus performant

Cela ne signifie pas le reposter ou même le réutiliser, comme vous le feriez sur Facebook ou Twitter.

Au lieu de cela, utilisez l’analyse d’Agorapulse pour identifier les vidéos qui ont reçu le plus d’engagement et essayer de comprendre pourquoi. Est-ce que certaines playlists obtiennent plus d’engagement ? Les vidéos d’une certaine longueur ? (En général, les vidéos de moins de 5 minutes ont un taux de rétention d’environ 60%, et celles de moins de 2 minutes ont un taux de rétention de 75% et vous obtiendrez plus de commentaires sur les vidéos qui ont été regardées jusqu’à la fin).

Une fois que vous avez compris ce qui fonctionne pour vous, créez plus de contenu similaire. Utilisez les mêmes CTA ou créez plus de contenu sur le même sujet ou de la même longueur. Continuez à utiliser tout ce qui a fonctionné jusque là.

4. Organisez un concours

On entend beaucoup parler des concours Facebook et Instagram, mais saviez-vous que vous pouvez également organiser des concours YouTube ? Si vous souhaitez à la fois obtenir plus d’abonnés, de commentaires et des prospects sur YouTube, un concours n’est pas une mauvaise solution à envisager.

Il faudra faire un effort supplémentaire pour le promouvoir (et dégager des fonds supplémentaires pour proposer un lot gagnant), mais cela peut générer du buzz et attirer l’attention sur votre chaîne, ce qui met en avant indirectement le concours. Si vous encouragez les participants à commenter dans le cadre du concours, cela augmentera directement les commentaires. Pour générer des prospects réels, assurez-vous d’utiliser un logiciel de concours qualifié pour obtenir des informations sur les prospects en toute sécurité. ShortStack correspond à ces critères, (un de leurs exemples est illustré ci-dessus) et ils ont d’incroyables templates qui feront de votre concours un jeu d’enfant.

5. Restez engagé avec Agorapulse

Si vous voulez vraiment obtenir plus de commentaires sur vos vidéos YouTube, l’une des choses les plus importantes à faire est d’interagir avec les commentaires déjà postés. Comme sur toutes les autres plateformes sociales, cela montre à vos visiteurs que vous appréciez leurs commentaires et que vous vous souciez de ce qu’ils ont à dire.

Agorapulse dispose désormais d’incroyables fonctions de programmation et de modération des commentaires sur YouTube, qui facilitent plus que jamais cette tâche. Vous pouvez désormais gérer tous vos commentaires YouTube au sein d’Agorapulse en plus de tous vos autres comptes, et y répondre rapidement depuis le tableau de bord. Cela peut aider à lancer une conversation, vous permettant d’obtenir plus de commentaires sur vos vidéos instantanément. Même si cela vient de certains abonnés fidèles, ça compte quand même !

6. Gardez les Trolls à distance

Les contes de fées aiment raconter des histoires de trolls qui vivent sous des ponts, mais ils sont bien pire en ligne. Les trolls sur internet sont pénibles, mais aussi dangereux : ils peuvent indirectement pousser les utilisateurs engagés à ne pas commenter sur votre chaîne. Quelqu’un qui voudrait poser une question réfléchie et intelligente ou laisser une note de remerciement y réfléchira à deux fois en voyant huit autres commentaires de trolls, qui n’attendent plus que l’occasion de s’attaquer à un nouveau venu.

Vous voulez vous débarrasser des trolls à la vitesse de l’éclair? C’est là que les nouvelles fonctionnalités de modération YouTube d’Agorapulse entrent en jeu: vous pouvez repérer les commentaires et les utilisateurs problématiques, supprimer immédiatement les commentaires indésirables et même bloquer les trolls si nécessaire. Cela permettra à votre chaîne de rester plus positive et d’empêcher les trolls d’éloigner les utilisateurs qui souhaitent interagir avec vous.

Pour terminer

Les commentaires YouTube sont une devise précieuse pour le marketing des entreprises. Ils montrent immédiatement aux visiteurs que votre contenu est suffisamment intéressant pour les autres utilisateurs et vous permettent de générer des discussions et d’interagir avec votre public cible sur une nouvelle plateforme. Ce sont là des atouts forts que vous pouvez – et devriez – utiliser à votre avantage une fois que vous les avez.

Qu’en pensez-vous ? Comment obtenez-vous plus de commentaires sur vos vidéos YouTube ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous, et n’oubliez pas de consulter les nouvelles fonctionnalités d’Agorapulse pour la gestion de YouTube 

 

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/553927602/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

10 conseils pour bien écrire sur les réseaux sociaux

Que vous vouliez donner de la visibilité à votre marque, générer des prospects ou fidélisez vos clients, il n’y a vraiment qu’un seul moyen d’atteindre vos objectifs : avoir d’excellentes compétences en écriture social media.

Dans cet article, je vais vous présenter mes astuces d’écriture social media pour que vous aussi puissiez affûter votre communication et atteindre ces indicateurs clés de performance.

1. Gardez un ton décontracté

D’abord, vous devez vraiment affiner votre ton. Quelles sont les valeurs de votre marque et comment allez-vous les diffuser sur les réseaux sociaux?

Gardez en tête que vos réseaux sociaux ne sont pas censés être une réplique de votre site Web. Même si vous êtes une entreprise sérieuse, vous devrez alléger votre ton et être plus décontracté. Rappelez-vous pourquoi les gens utilisent en premier lieu la plupart des médias sociaux (pour se connecter avec des amis) et pourquoi ils suivent votre page Facebook au lieu de simplement visiter votre site Web.

Rappelez-vous aussi que, tout en étant décontracté, il vous faudra adapter votre ton au réseau utilisé.

Par exemple, sur Linkedin, le réseau professionnel, vous pourriez dire “L’équipe d’Agorapulse a compilé une liste des meilleurs conseils pour maîtriser l’écriture social media”. Cliquez ci-dessous pour les lire”. Sur Facebook, un réseau considérablement moins professionnel, vous pourriez dire “Besoin d’améliorer vos compétences en écriture social media ? Découvrez nos astuces.”

À retenir :

  • Évitez les phrases longues ou alambiquées
  • Restez à l’écart de l’insipide jargon corporate
  • N’utilisez pas un mot inutilement long s’il y a une alternative plus courte

2. Faites court et simple

Les réseaux sociaux ne sont pas le lieu pour les réflexions philosophiques, les études de cas ou les histoires copiées-collées. Bien que Facebook vous donne 400 caractères, ne les utilisez pas tous ! La longueur optimale d’un message sur Facebook est de 40 caractères, au-delà, l’engagement diminue. Des études montrent même que certains des messages les plus partagés ne sont constitués que de 11 mots et incorporent des vidéos et des emojis comme dans ce post de Buzzfeed :

Si vous souhaitez partager un article de blog avec vos lecteurs, présentez-le brièvement et incluez un lien dans votre post.

À retenir :

  • Votre page est l’endroit idéal pour partager un lien vers votre blog, et non pas pour le copier-coller
  • Utilisez des emoji  pour illustrer votre sujet au lieu d’utiliser de longues phrases explicatives
  • Utilisez peu de mots pour teaser votre  lien, vidéo ou infographie

3. Pensez au CTA !

Ayez toujours en tête votre CTA (Call to Action) lorsque vous préparez des posts.

Cela signifie-t-il que vous devez être constamment dans un esprit promotionnel ? Non. Mais vous voulez que vos fans agissent, n’est-ce pas? Que ce soit lire votre article, regarder votre vidéo, participer à une conversation, partager un message ou assister à un événement. Il y a toujours une réponse souhaitée.

Une bonne façon de construire un message est de commencer par une question qui suscite la réflexion et invite vos abonnés à prendre des mesures, comme l’illustre ce post de Contentworks.

À retenir :

  • Soyez percutant et direct avec vos CTAs, donnez des instructions comme “Regarder maintenant” ou “Lire la suite”
  • Posez une question courte ou faites une déclaration percutante pour susciter l’intérêt
  • Ne confondez pas vos fans en demandant trop d’actions. Evitez les phrases du genre : “Regardez notre vidéo puis revenez, commentez et partagez le post.”

4. Soyez personnel

Concentrez-vous sur l’utilisation de pronoms tels que “nous”, “moi”, “je” et “vous” par opposition à “l’entreprise”, “le client” ou “l’équipe”. Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas de donner une conférence depuis votre bureau, mais de créer des liens.

Écrivez comme si vous parliez directement à chaque fan et vous verrez un meilleur taux d’engagement. Jetez un coup d’œil à cet exemple de Barclays, une énorme banque internationale, qui utilise un ton informel.

social media writing tips

À retenir :

  • Expliquez à votre PDG pourquoi le langage informel fonctionne mieux sur les réseaux sociaux
  • Personnalisez votre ton et vos mots en fonction de chacun de vos réseaux sociaux
  • Adressez-vous directement à vos abonnés pour améliorer votre taux d’engagement

5. La recherche paye

Vous pouvez être le meilleur écrivain au monde, mais si vous ne faites pas des recherches, alors vos messages ne trouveront simplement pas d’écho chez vos abonnés.

Par exemple, disons que vous êtes dans le secteur de la beauté : vous savez que votre cible est majoritairement composée de femmes. Que savez-vous d’autre à leur sujet ? Scoop : elles sont des milliards dans le monde et elles ne se ressemblent pas toutes. 😉

Pour bien écrire, vous devez comprendre à qui vous vous adressez. Créez un personnage de votre public, cherchez à comprendre leurs intérêts, leur style de vie et leurs valeurs. Plus vous en saurez sur votre cible, plus il sera facile d’écrire pour elle.

À retenir :

  • Créez une image de votre audience cible et épinglez-la à votre bureau pour ne jamais oublier à qui vous parlez
  • Incluez des données dans vos messages – par exemple, “85% de nos clients interrogés aiment ce nouveau shampooing”
  • Adaptez votre ton à votre public. Si ce sont des femmes âgées de 13 à 18 ans, n’utilisez pas les mêmes mots que pour les femmes de 30 à 45 ans

6. Rompez certaines règles de ponctuation

Vous pouvez être un écrivain professionnel, mais écrire pour les réseaux n’est pas comme écrire une thèse. Vous pouvez casser certaines règles traditionnelles lorsqu’il s’agit de poster sur les réseaux sociaux. Voici quelques exemples qui vont à contre-courant :

Twitter 

Vous pouvez supprimer de la ponctuation, des abréviations ou les mots pour économiser les caractères comme mon ami Ed Leake.

social media writing tips

Facebook

Les majuscules sont souvent considérées comme impolies ou agressives dans les emails ou les articles, mais elles sont tout à fait OK sur les réseaux sociaux ! Utilisez des majuscules pour attirer l’attention comme je l’ai fait sur Charli Says. Il en va de même pour les points d’exclamation (avec modération).

Instagram

Vous pouvez tout à fait transformer vos mots en hashtags voire les remplacer entièrement par des emoji comme le fait Tacobell. En fait, si vous n’utilisez pas d’emoji, vous aurez probablement moins d’engagement !

À retenir :

  • Insérer des hashtags dans vos phrases en particulier sur Twitter et Instagram
  • Ce n’est pas parce que vous avez droit à beaucoup de caractères que vous devez aller jusqu’à la limite. Les phrases courtes sont les meilleures.
  • Briser quelques règles ne signifie pas avoir une mauvaise grammaire ou une mauvaise orthographe

7. Rédigez de bonnes réponses

La publication de posts n’est qu’une partie de votre travail en tant que social media manager. Vous devez également produire des réponses aux messages de vos abonnés.

C’est là que vous avez vraiment besoin de définir le ton de votre marque et la manière de répondre aux fans sur les réseaux. Êtes-vous une marque impertinente qui aime jouer avec les fans? Ou plutôt une marque sérieuse qui se contente de répondre formellement aux questions ? Quoi qu’il en soit, il est important que votre équipe soit au courant et réponde aux questions dans le même ton.

C’est dans un tel cas que le nouvel outil Réponses sauvegardées d’Agorapulse révèle toute son utilité. Ce ne sont pas des bots ou des répondeurs automatiques. Considérez ces réponses comme des réponses standardisées pour chacun de vos réseaux. Cela vous fera gagner énormément de temps et vous aidera à éliminer les fautes d’orthographe quand vous répondez trop vite.

Pour créer une nouvelle réponse sauvegardée, cliquez sur “Créer une nouvelle réponse”. D’abord, nommez la réponse, puis ajoutez votre texte dans le champ en dessous. La prochaine fois que vous allez répondre sur ce réseau vous pourrez facilement choisir votre réponse parmi celles de la liste déroulante. Génial, non ?

À retenir :

  • Vos réponses doivent être dans le ton de votre marque
  • Vos réponses doivent être amicales, polies et informatives
  • N’ayez pas peur de renvoyer le client vers l’équipe technique, assurez-vous simplement de bien lui communiquer

8. Vérifiez votre orthographe et votre grammaire

Peu importe que votre marque soit fun et décontractée, ou que vous utilisiez beaucoup d’abréviations: votre orthographe et votre grammaire doivent être correctes.

Il est mal perçu d’avoir une mauvaise orthographe et grammaire, cela donne à votre public l’impression que vous n’êtes pas vraiment professionnels. Si vous publiez dans différentes langues, assurez-vous de faire relire vos messages par quelqu’un dont c’est la langue maternelle avant de les mettre en ligne.

Utilisez un outil comme Agorapulse pour cibler les messages Facebook et les attribuer à un membre de l’équipe qui parle couramment cette langue.

language targeting facebook

À retenir :

  • Ne vous appuyez pas seulement sur le correcteur automatique, il peut détecter les mots mal orthographiés mais pas si votre phrase est grammaticalement correcte ou incorrecte
  • Si vous postez dans une langue étrangère, faites appel à des membres dont c’est la langue maternelle pour rédiger les messages ou au moins les vérifier avant de les publier
  • Ne vous précipitez pas – relisez bien votre contenu avant de le poster

9. Apprenez à écrire de bonnes légendes

Vous pouvez avoir le meilleur produit au monde mais si vous ne savez pas comment le présenter, il aura peu de chances de se démarquer. De la même façon qu’un titre peut faire ou défaire un article, une légende peut faire ou défaire un produit.

Cela est particulièrement vrai dans le monde de la technologie où il faut résumer la fonctionnalité d’un produit en très peu de mots pour le faire sortir du lot. Alors que je suis un fier utilisateur d’Android, j’admire la capacité d’Apple à écrire de bonnes légendes. Une bonne légende peut être amusante ou informative, selon votre marque, mais elle doit résumer le produit et susciter la curiosité.

À retenir :

  • Rappelez-vous que vous n’avez pas besoin d’inclure toute la description du produit dans votre légende, il vous suffit d’insérer un lien vers un article de blog ou la page du produit
  • Proposez toujours un lien pour acheter ou voir le produit
  • Utilisez des phrases courtes et percutantes pour donner plus d’impact à votre message

10. Gardez un ton enjoué

À moins de gérer les comptes d’un salon funéraire, vous devez maintenir un ton enjoué et positif dans vos messages.

Je sais que cela peut être difficile, surtout quand vous même passez une mauvaise journée, mais tant que vous avez votre casquette de social media manager, vous devez être heureux ! Vos posts, légendes et titres doivent être enthousiasmants, inspirants et positifs pour inciter vos fans à passer à l’action suivante.

À retenir :

  • Si vous recevez une plainte sur l’un de vos comptes, alors reconnaissez-la publiquement, puis continuez la discussion en message privé
  • Utilisez des mots positifs pour inciter les utilisateurs à agir
  • Ne laissez pas les mauvaises ondes s’infiltrer dans vos posts ou vos réponses, sinon vous créerez une ambiance négative sur vos pages

Il faut parfois un peu de temps pour retenir les codes de l’écriture social media mais c’est aussi très amusant. Si vous gérez les comptes de votre marque, vous pouvez également voir cela comme une chance de repousser certaines limites et d’apprendre à mieux connaître votre communauté.

Lequel de ces conseils d’écriture allez-vous essayer en premier ? Dites-nous tout dans les commentaires. 

Cet article a été rédigé par Charli Day et traduit de l’anglais.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/553413626/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Pourquoi votre entreprise devrait utiliser un chatbot sur sa fanpage Facebook

Le message suivant est écrit par Murray Newlands de Chatty People.

En ce moment, l’univers de la technologie et du marketing ne parle que des chatbots ! Avant d’expliquer comment les social media managers et les spécialistes du marketing peuvent exploiter ces fameux chatbots, je vais vous expliquer pourquoi vous devriez les utiliser et pourquoi le marketing chatbot devient une pratique nécessaire à maîtriser.

1. Améliorer votre relation clientèle

Les Chatbots servent d’introducteurs pour entamer une relation avec son client ou un prospect. Vous n’avez donc pas à le faire. Cela vous permet donc non seulement de faire travailler vos équipes sur d’autres tâches, mais aussi de recueillir des données précieuses sur vos produits et services. Le chatbot ouvrira une voie de communication plus personnelle, privée et facilement accessible pour vos clients.

Pour rendre votre relation clientèle incroyable, combinez l’intelligence artificielle (donc votre chatbot) avec l’intelligence humaine. Cette combinaison est parfaite pour vous aider à répondre correctement à la demande du client/prospect. Votre chatbot peut également aider vos clients à passer des commandes et les mettre en relation avec le meilleur service de livraison par exemple.

2. L’engagement au-delà des clics

Avant, l’engagement était basé et prouvé par les clics. Lorsque les internautes cliquaient sur une annonce, une vidéo ou un lien, cela était considéré comme une forme d’engagement.

L’engagement du client avec un chatbot est différent. C’est une conversation active et personnalisée qui est faite avec lui.

Cette personnalisation que créé le chatbot ne fait pas “que” de créer une conversation que l’on appellerait engagement. Elle l’enrichit.

Par exemple, au lieu de regarder passivement une bande annonce de film, les internautes peuvent être sondés, ce qui rend leur expérience de visualisation de la bande annonce plus proactive. Ils s’en rappelleront beaucoup plus par ailleurs.

Les chatbots donnent aux utilisateurs :

  • Une expérience amusante
  • Une meilleure compréhension de la marque
  • Une dimension émotionnelle à l’expérience
  • Une plus grande probabilité pour qu’ils partagent leur expérience avec des amis

3. Vendre vos produits et services

En plus de créer une relation clientèle très qualitative et engageante, les chatbots sont un outil idéal pour amener votre communauté à acheter vos produits et services. Lorsque les internautes visitent votre site Web ou vos pages de réseaux sociaux, ils peuvent donner des recommandations adaptées à leurs préférences, en fonction de leur recherche passée.

Les chatbots sont un puissant outil de vente car :

  • Ils sont disponibles 24/24 – 7/7, élargissant de fait les opportunités de vente au niveau international.
  • Ils sélectionnent vos clients potentiels pour partager des informations pertinentes sur les produits et les services que vous vendez.
  • Ils peuvent aider au traitement des paiements et accroître le taux de conversion.
  • Ils vous permettent d’affecter vos équipes à d’autres tâches qui peuvent générer de nouvelles sources de vente pour votre entreprise.

4. Obtenir des feedback, les analyser et s’améliorer en conséquence

En raison de la nature plus personnelle d’une conversation avec un chatbot, des données plus spécifiques et sensibles peuvent être recueillies. Un chatbot peut poser toutes les questions que son développeur a choisi de poser. Contrairement aux publicités traditionnelles, vous pourrez recueillir des informations spécifiques qui vous donneront un aperçu de votre public cible.

Aujourd’hui, le marketing digital est moins axé sur la conduite d’une communauté vers une landing page ou un site Web, mais plus sur les données qui vont être recueillies, et ici en l’occurence par un chatbot.

Le chatbot agit comme :

  • Un outil promotionnel
  • Un outil de relation clientèle
  • Un outil d’aide à la vente
  • Un outil d’analyse permettant de personnaliser davantage les communications futures

5. Faites perdurer votre marque

Une fois que votre chatbot est lancé, il devient représentant de votre marque. C’est comme un nouveau collaborateur dans votre entreprise. De même que lorsque vous envoyez des membres de votre équipe en tant que représentants à des conférences, des événements ou des spectacles, il est le visage digital de votre entreprise.

Les chatbots sont un outil inhabituel car ils permettent aux consommateurs de contrôler la conversation. Ils racontent l’histoire de votre marque à travers une conversation privée.

Vous avez la possibilité de paramétrer votre chatbot pour plusieurs actions :

  • Raconter l’histoire de votre marque
  • Entrer en relation et communiquer avec votre public
  • Faciliter vos efforts de vente
  • Développer votre entreprise

La technologie des Chatbots évolue chaque jour et ces améliorations leurs permettent de tout faire : passer des commandes alimentaires, appeler un taxi, traiter des paiements et même de raconter des blagues !

Alors, tentés ? Allez-vous tenter l’expérience et créer votre chatbot ?

Chatty People est la meilleure plateforme de chatbot pour créer un chatbot doté d’une intelligence artificielle (IA) avec un commerce intégré à Facebook.

Avec Chattypeople, vous pouvez créer une communication Facebook à la fois rapidement et facilement, aucun développement web ou mobile n’est requis. La simplicité de la plateforme rend le paramétrage idéal pour les entrepreneurs et les spécialistes du marketing des petites entreprises. Vous pouvez créer un simple moteur répondant aux questions du service à la clientèle ou l’intégrer à Shopify. Chatty People est l’endroit où le F-commerce (Facebook Commerce) et l’IA-commerce (Intelligence artificielle) se rejoignent.

Et la bonne nouvelle, c’est que Chatty people est 100% gratuit pour commencer !

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/550874274/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

4 outils de statistiques pour Twitter à connaître

Ne pensez pas que Twitter est révolu.

En plus d’être un moyen de promouvoir votre entreprise et de créer une relation avec vos clients, Twitter est aussi le meilleur réseau social pour surveiller vos concurrents.

Que vous utilisiez Twitter pour publier, faire de la veille ou en tant que service client, il vous faut mesurer vos efforts. Heureusement, il existe plusieurs outils d’analyse qui vous seront d’une grande aide.

Voici une liste non-exhaustive des meilleurs outils de statistiques pour Twitter à destination des débutants.

  1. Twitter 

Les statistiques accessibles depuis Twitter sont diverses et utiles pour faire des rapports et des analyses.

Dès que vous vous connectez sur Twitter analytics vous avez accès aux 28 derniers jours de votre compte Twitter, ainsi qu’à ’un résumé des mois précédents. Faites bien attention à sélectionner la bonne période de temps pour laquelle vous voulez les données.

Le résumé mensuel vous offre un aperçu rapide de vos performances pour chaque mois. Sur la gauche vous avez les points clés relatifs aux tweets :

  • Meilleur tweet : le tweet qui a eu le plus d’impressions
  • Meilleure mention : le tweet qui vous mentionne et qui a eu le plus d’impressions (cela peut inclure des tweets d’autres personnes)
  • Meilleur abonné : le compte avec le plus grand d’abonnés qui vous a suivi pendant le mois en cours
  • Meilleur tweet avec média : le tweet avec photo ou vidéo qui a eu le plus d’impressions
  • Meilleur tweet avec une carte : le tweet avec une Twitter Card qui a eu le plus d’impressions (cela peut inclure des tweets d’autres personnes).

Sur la droite, vous verrez quelques chiffres clés de votre compte pour le mois en cours. Ces chiffres sont excellents pour les rapports, ils vous donnent un aperçu de vos performances mensuelles et de votre croissance mois après mois.

Le plus beau ? Les statistiques Twitter sont totalement gratuites !

  1. Keyhole

Si vous lancer une campagne Twitter basée sur un hashtag, Keyhole est un excellent outil qui vous permettra d’analyser les données du hashtag.

Le tableau de bord en temps réel de Keyhole montre combien de personnes ont tweeté votre hashtag ainsi que le nombre de retweets, de mentions “J’aime” et d’impressions générées par votre campagne.

Une autre fonction géniale de Keyhole est sa capacité à suivre les influenceurs qui interagissent avec vos mots-clés. Vous pouvez ensuite les contacter pour promouvoir votre contenu et augmenter la portée de votre marque.

Si vos ressources sont limitées, cela vous permet de cibler les personnes qui vous aideront à générer le meilleur ROI pour vos campagnes.

Les tableaux de bord de Keyhole sont faciles à lire et à partager. J’ai travaillé sur plusieurs événements social media pour lesquels nous devions suivre l’évolution du hashtag tout au long de la journée, et avec Keyhole je pouvais facilement faire une capture d’écran des données et les partager avec toute l’équipe.

La capacité à identifier les influenceurs, à surveiller les marques concurrentes, à acquérir une compréhension approfondie des marchés cibles, ainsi qu’à suivre les hashtags et les mots clés, nous permet d’obtenir facilement des informations utiles pour les campagnes futures.

Vous pouvez faire une recherche sur Keyhole et profiter d’un essai gratuit de 3 jours. Pour une aide prolongée, il y a différents tarifs disponibles, à partir de 139$ par mois.

  1. Agorapulse

Il va sans dire que l’outil d’analyse Twitter d’Agorapulse est excellent.

Le rapport d’Agorapulse fournit des informations spécifiques pour tous les éléments importants. Les tweets, les mentions, les retweets et les favoris sont tous inclus, en plus des statistiques de publication et d’engagement.

Le rapport de hashtags décompose également vos meilleurs hashtags par interactions comprenant les retweets et les favoris.

Si votre objectif est de parvenir à plus d’interactions, cela vous aidera à définir vos futurs posts. C’est aussi un outil Twitter complet, qui inclut la publication des tweets (avec 280 caractères !), la veille et le CRM social pour vos tweets et followers.

Si vous voulez tester Agorapulse, vous avez de la chance ! Vous pouvez bénéficier d’un essai gratuit ET d’un outil d’analyse rapide, Twitter Report Card. Il y a aussi une variété d’abonnements à partir de 49$ par mois seulement.

  1. Union Metrics

Les aspects les plus concurrentiels des analyses Twitter d’Union Metrics sont ses fonctions d’analyse concurrentielle et sa recherche.

Les utilisateurs peuvent rester en tête en analysant leur activité sociale et en mesurant leur part de voix. Vous pouvez également combiner des requêtes puissantes et des données historiques pour découvrir des audiences, trouver du contenu pertinent et planifier des campagnes.

Le rapport d’analyse gratuit d’Union Metrics est un moyen d’obtenir des réponses rapides à vos questions. Vous pouvez analyser des discussions récentes sur n’importe quel sujet – votre compte, vos concurrents, une campagne, un hashtag, une tendance, un tweet. Vraiment, n’importe quel sujet.

Union Metrics a quelques fonctionnalités gratuites, comme le Rapport d’analyse Twitter, ainsi que des plans tarifaires à partir de 99$ par mois.

En fonction de vos objectifs, il y a autant d’outils d’analyse que de besoins. Avec ces quatre fantastiques ressources, vous pourrez facilement passer votre stratégie marketing Twitter au niveau supérieur. 

Article rédigé par Debbie Miller et traduit de l’anglais

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/550425744/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter