Internet en France selon Médiamétrie

Médiamétrie a publié jeudi le compte-rendu de son « Année Internet 2017 », une vaste étude renseignant sur l’usage des français en matière de numérique.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/528388622/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Publicités

Comment mener un audit des réseaux sociaux?

Le meilleur moment pour faire son audit est à la fin de l’année, mais évidemment il n’est jamais trop tard pour le faire. Il ne faut pas oublier d’évaluer ses objectifs marketing et sa stratégie social media. L’audit social media est l’outil parfait pour ça !

Les audits social media vous permettent d’évaluer où vous en êtes dans vos objectifs social media, et vous aident à voir où et comment vous pouvez vous améliorer. Même si vous devez analyser les effets de vos actions mensuellement par le biais de vos reportings, je vous recommande tout de même de réaliser un audit complet une fois par an.

Dans ce post, je vais vous guider, étape par étape dans la réalisation d’un audit social media, et dans l’élaboration d’une nouvelle stratégie pour répondre correctement à vos objectifs.

Étape n°1 : investissez dans des outils de planification et de reportings

Traditionnellement, les audits social media peuvent s’avérer être de vrais casse-tête. Vous devez fouiller dans chaque plateforme analytics de chaque réseau social, télécharger les tableaux, et rassembler toutes les metrics dans un seul rapport.

Les outils de reporting comme Agorapulse (que j’utilise pour tous mes clients) centralisent toutes les analytics et rendent la tâche beaucoup plus facile. Plus d’erreurs humaines. Vous économisez beaucoup de temps. L’outil vous envoie même un email pour vous indiquer le meilleur moment pour poster et le type de contenu susceptible d’être le plus performant.

Configurez votre compte Agorapulse avant de commencer à l’utiliser, et donnez-lui quelques minutes pour extraire les données des différents réseaux sociaux que vous avez renseignés. Une fois que tout cela est paramétré, vous pouvez commencer votre audit.

Étape n°2 : regardez vos metrics actuels

La première étape d’un audit réussi consiste à extraire des rapports détaillés des performances de vos réseaux sociaux. En utilisant Agorapulse, c’est facile. L’outil vous fournit des metrics de performance pour le réseau social au “global”, et par “contenus”.

Le reporting fourni par l’outil vous donne le nombre de followers/fans par réseau social, le nombre de followers/fans en plus par rapport à une période définie, l’engagement, la notoriété estimée de la marque/entreprise, et encore plus de métriques !

Pour chacun des réseaux sociaux, vous devez vous focaliser sur ces métriques :

  • Le taux d’engagement : dans bien des cas, le taux d’engagement est plus important que le nombre même des interactions. Cela montre à quel point votre contenu est pertinent pour vos abonnés.
  • La croissance des followers/fans : si vous êtes en perte ou en augmentation de followers/fans, il faut savoir pourquoi et comment ajuster/persévérer en conséquence.
  • La fréquence de publication : parfois, nous avons l’impression de poster énormément. Voir le chiffre noir sur blanc permet d’ajuster et de voir ce qui a véritablement été fait.
  • La notoriété et la connaissance de votre marque estimée : Agorapulse calcule partiellement votre notoriété en vous montrant combien de mentions vous obtenez sur vos tweets, et combien de gens parlent de vous. Si votre marque et votre contenu ne sont pas repris, cités sur vos différents réseaux sociaux, c’est que votre contenu n’est peut-être pas assez impactant et intéressant.
  • Le Community Management : découvrez comment vous travaillez pour interagir avec votre communauté. Si vous avez une dizaine d’interactions et que vous n’y avez absolument pas répondu, il faudra remédier à cela.

Toutes ces métriques sont importantes. Elles vous aident à analyser les actions que vous avez mises en place pour construire votre communauté. Par exemple, si vous postez des contenus géniaux mais que vous ne répondez jamais aux messages ou commentaires, vous risquez de mettre en peine vos efforts et votre travail. Tout est lié sur les réseaux sociaux.

Étape n°3 : jetez un oeil à Google Analytics

À cette étape, je recommande également d’aller voir ce qui se passe sur Google Analytics. Vous pouvez par exemple regarder les sources de votre trafic. Quels réseaux sociaux vous envoient le plus de trafic organique ou payant ?

Pour voir cela, cliquez sur “Acquisition” > “Tout le trafic” > Sources/Support”

Le screenshot du Google Analytics de mon site ci-dessus montre que Facebook est le seul réseau social qui génère des visites actuellement. J’ai également remarqué qu’après avoir posté un tweet ,je reçois généralement 5 à 10 visites provenant de Twitter, et à chaque fois que je fais une annonce sur le lancement d’un nouveau service sur mon Facebook, je génère environ trois nouveaux leads.

Étape n°4 : examinez votre contenu

Sur Agorapulse, vous avez deux types de reportings différents. Le reporting “global”, et le reporting “contenus”. Dans l’étape 2, nous avons vu le reporting global. Regardons maintenant le reporting de vos contenus.

Le reporting de contenus Agorapulse vous montre pour chaque post et dans une période définie, toutes les metrics nécessaires : les impressions, l’engagement, le nombre de clics, la portée payante, la portée organique, les interactions (jaime, RT, etc.)

Cela vous permet de voir quel contenu a le mieux performé. Certains contenus génèrent plus d’interactions, d’autres génèrent plus de portée, etc. Prenez note de tout cela, et jugez ce qui est le plus intéressant pour vous : les partages sont bons pour la notoriété et la construction de votre communauté, les réponses et les mentions aident à créer des relations fortes avec vos followers/fans.

Vous pouvez aussi examiner les types de contenus que vous publiez. Dans l’onglet “Rapports” > “Global”, un schéma indique le nombre de liens, photos, vidéo, statuts, etc.

N’oubliez pas de regarder les hashtags qui vous ont permis de générer le plus d’interactions, sur Twitter comme sur Instagram. Ils sont cruciaux pour accroître la portée de vos posts, et vous donnent un aperçu de ce qui plaît à votre audience.

Ensuite, dans l’onglet “Rapport” > “Contenus”, consultez la liste des posts, et recherchez celui qui génère le plus d’intérêt. Vous pourrez en déduire les types de contenus qui performent le plus (ceux qui ont le plus de “J’aime”, “RT”, “Partages”, “Comments”). Prenez bien soin de faire cette tâche sur chacun de vos réseaux sociaux, car cela peut varier en fonction du réseau social.

Durant cette étape, vous pouvez rechercher les tendances et voir ce que font vos concurrents, pour détecter les actions qui vous permettront de mieux performer.

Cela inclut :

  • Une image est-elle intégrée dans le post ?
  • Y a t-il un CTA ou une question posée pour générer de l’engagement ?
  • Le post est-il super long ou concis ?
  • Quel est le sujet du post ?
  • Le post contient-il un lien sortant ?

Étape n°5 : réfléchissez à vos anciens objectifs

Vous avez désormais pleins de données. Il est temps maintenant de les faire corréler avec vos objectifs. Avez-vous obtenu les résultats espérés ? Sur vos réseaux sociaux, et sur votre site/Appli/Produit ? Faites l’exercice sur chacun de vos réseaux sociaux, et ensuite, regardez le réseau social qui a le plus répondu à vos objectifs.

Si vous n’avez pas rempli vos objectifs, vous allez rapidement découvrir pourquoi. Votre taux d’engagement a baissé ? C’est peut-être parce que vous partagez du contenu qui fait sortir de Facebook au lieu de poster du contenu natif Facebook ? (Le contenu qui sort est clairement défavorisé par les nouveaux algorithmes de visibilité). Gardez en tête également les changements d’algorithme des réseaux sociaux, qui peuvent occasionner des changements dont vous n’êtes pas responsable.

De manière générale, il est important de voir ce qui ne fonctionne pas, et de voir où vous n’arrivez pas à progresser, et d’en connaître les raisons. C’est crucial pour adapter votre stratégie social media, créer de nouveaux objectifs, et y répondre évidemment.

Cela nous amène à la dernière étape …

Étape n°6 : tirez les conclusions de votre audit, et formulez de nouveaux objectifs

Vous avez réuni toutes les données, métriques, analytics vous permettant de faire des conclusions. Vous savez désormais où vous en êtes, et vous avez mesuré vos objectifs passés.

Il est temps de mettre en place des nouveaux objectifs pertinents et de faire évoluer votre stratégie social media.

Ces objectifs pertinents doivent avoir un timing, être spécifiques, mesurables, et réalistes.

Ne dites plus “Je veux plus de followers”. Dites “J’avais 200 followers l’année dernière et je dois en avoir 1000 aujourd’hui. Je veux augmenter mes communautés Instagram et Twitter de 1400 followers d’ici 1 an.”

Sachant tout cela, vous pouvez désormais développer une nouvelle stratégie. De ce que vous avez pu analyser, vous avez peut-être constaté que certains hashtags étaient bénéfiques, et qu’il faudra continuer de les utiliser, ou que les contenus vidéo ont une meilleure performance et que vous devez continuer à en produire. Prenez cela en compte dans votre stratégie de contenus.

Pour que ce soit plus logique et clair dans votre esprit, vous devez connecter vos objectifs social media avec vos objectifs commerciaux. Obtenir plus d’abonnés, par exemple, signifie que plus de gens verront vos messages sur les événements à venir que votre entreprise organise. Et qu’ils devraient être donc en conséquence plus nombreux à venir à ces événements.

Conclusion

Réaliser un audit social media peut prendre beaucoup de temps, mais ce n’est pas du temps perdu. Vous pouvez utiliser des outils comme Agorapulse et faire corréler tout cela avec Google Analytics. Cela vous aidera à avoir une vue claire et précise de l’impact de vos campagnes social media, et leur ROI sur votre business.

Croyez-moi, vous serez heureux de le savoir.

Que pensez-vous de ces étapes ? Réalisez-vous régulièrement des audit social media ? Vous avez des questions ? Dites-nous tout en commentaires !

L’article Comment mener un audit des réseaux sociaux? est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/527611170/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Pourquoi l’automatisation finira par tuer les réseaux sociaux (sauf si nous faisons quelque chose pour y remédier)

Laissez moi vous faire voyager dans le temps … en mai 2017.

Je suis allé sur mon Dashboard Agorapulse et j’ai vu ce tweet :

“Les outils pour aider votre entreprise à trouver le succès en 2016!”, suivi d’une liste d’outils.

Je vous ai bien dit que notre voyage dans le temps se passait en *Mai 2017*, non ?

Hm … Et un des outils mentionné dans le tweet, Instagress, a fermé un mois avant.

La personne qui a posté ce tweet s’est endormie pendant 1 an ou a t-elle pris un outil d’automatisation de post, et a publié cela sur son fil d’actualité de réseaux sociaux ?

Et j’ai bien peur que c’est la deuxième raison, qui a motivé cette personne à dormir pendant 1 an …

Dans tous les cas, tout cela n’est pas positif.

Pourquoi l’automatisation sur les réseaux sociaux a t-elle eu autant de succès ?

Travailler sur les réseaux sociaux prend beaucoup de temps. Et la plupart d’entre nous n’a pas le temps d’être toute la journée sur Twitter. L’arrivée des outils qui permettaient d’automatiser certaines tâches a fait fureur. Les baselines marketing en disent long :

“L’outil de programmation social media qui se gère tout seul”

Loutil de programmation social media qui se gere tout seul agorapulse

“Le social media en autopilote”

Ces beaux slogans publicitaires présentent ces outils comme des saveurs de notre temps de travail. Des outils qui permettent de faire du social media … sans faire de social media !

Leur succès et leur croissance s’expliquent assez facilement : l’adéquation entre la demande et l’offre. Mais quelque chose ne va pas …

Çela ne fonctionne pas !

Pourquoi la promesse d’automatiser les réseaux sociaux est souvent une arnaque ?

En regardant les slogans des screenshot ci-dessus, j’ai tout de suite pensé : “Mais vous plaisantez !? Vous pensez vraiment que notre parole peut être automatisée ? Que notre production de contenu peut se gérer toute seule ? Que l’on peut paramétrer tout ce qu’il faut une seule fois et ensuite ne plus rien faire pour gérer ses réseaux sociaux ?”

Comment cela peut-il réellement fonctionner ?

Quand on travaille sur le social media, la parole est notre matière première, nous devons parler à notre communauté, leur proposer de la valeur, établir de vraies relations, les rendre fidèles. Comment un outil peut-il faire ça correctement ?

Feriez-vous la même chose avec vos amis ou votre conjoint ? Imaginez quelques secondes, si vous programmiez l’envoi d’un sms automatique tous les soirs à 18h pour demander à votre conjoint “Hey chéri(e), tu as passé une bonne journée ?!”

Bien que cela parte d’une bonne intention, pensez-vous vraiment qu’un message automatique suscitera plus d’engagement avec lui ou elle et vous garantira une relation saine ?

J’ai franchement quelques doutes … Le système d’automatisation que vous aurez mis en place sera repéré au bout de deux ou trois fois, et votre conjoint se sentira dupé. Le résultat espéré sera probablement une gifle dans la figure, pas une relation plus forte 😉

Revenons sur le sujet du social media : vous aurez les mêmes résultats de la part de votre communauté.

Est-ce que l’automatisation des tâches social media est si mauvaise que ça ?

Ne soyons pas manichéens, tout n’est pas mauvais dans l’automatisation des réseaux sociaux. On sait tous que la durée de vie d’un post social media est très limitée, et que la probabilité pour que notre audience ai effectivement vu nos posts est un peu mince.

Donc oui, parfois, republier le même tweet peut avoir des effets positifs et vous aider à susciter l’intérêt de votre communauté.

La plupart des marketers qui commencent à automatiser ces re-publications voient une augmentation significative de leur trafic au début. Sur Twitter par exemple, cette technique fonctionne plutôt bien.

Par exemple sur Agorapulse, nous avons construit notre propre fonctionnalité d’automatisation des posts. Lorsque le social media manager programme ou publie son post, il a la possibilité de “répéter le contenu” tous les X jours jusqu’à X fois. Et nous travaillons encore dessus pour améliorer cette fonctionnalité.

Notre fonctionnalité “répéter le contenu”

Notre fonctionnalité “répéter le contenu”

Malgré tout cela, la re-publication des tweets est encore trop souvent utilisée à tort.

Comment faire attention lorsque l’on utilise cette technique ?

Ces outils d’automatisation mettent beaucoup en avant les arguments positifs de cette technique, et c’est normal, mais ils ne proposent rien pour éviter les dérives liées à son utilisation, comme par exemple les erreurs de re-publication.

Par exemple : si vous avez posté un tweet sur un événement daté de Janvier, et que vous avez demandé à l’outil de le re-publier alors que l’événement est dépassé, personne ne vous avertira, pas même l’outil.

Si vous avez posté une dizaine de fois un tweet et qu’il n’intéresse plus personne, l’outil ne vous en informera pas.

Vous devez vous-même vérifier tout cela, et supprimer la re-publication de vos tweets non pertinents, usés, lessivés, ou dépassés.

Au final, vous pensez gagner du temps, alors que vous en passez plus à vérifier si votre outil d’automatisation fait bien son travail (donc le votre !).

La conséquence de tout cela, c’est que vous automatisez et re-publiez du contenu non pertinent à votre communauté.

Lorsque sur Agorapulse, nous avons conçu la fonctionnalité de re-publication, nous l’avons conçue pour répéter la publication un nombre limité de fois (3 fois, 10 fois, et ainsi de suite). Cela vous donne plus de contrôle sur la re-publication, sans avoir à vérifier toutes les 5 minutes ce qui sera re-publié.

Mais même ce système n’est pas parfait. Car si vous paramétrez de répéter le contenu 99 fois, çela ne sera pas positif non plus. Cette fonctionnalité sert à faire des trucs idiots. Et nous avons que faire des trucs idiots est très courant sur les réseaux sociaux …

Je ne suis pas exempte de tout cela par ailleurs. J’ai récemment tweeté du contenu obsolète car je n’ai pas pris le temps de vérifier la file d’attente de mes contenus.

Du coup, on utilise l’automatisation ou pas ?!

Soyons constructifs. Comme je l’ai dit tout à l’heure, je pense que re-publier des contenus peut être une bonne chose.

Je reconnais également la problématique d’avoir assez de contenus nouveaux à programmer et le temps que cela prend.

Donc automatiser la publication de ses posts permet de mieux répartir la création de contenus. On rajoute un peu de contenu déjà publié par ci, pour se concentrer sur de la production de contenus par là.

Mais je suis sûr qu’il est possible de le faire sans que cela ait l’air automatisé, hors de propos, obsolète ou ennuyeux.

Regardons les principaux problèmes que cause l’automatisation et élaborons des solutions :

Problème n°1 : poster du contenu périmé

Cela se produit lorsque vous postez du contenu daté, mais qui ne passe jamais de mode. Rappelez-vous le premier exemple que j’ai cité, sur “Les outils pour aider votre entreprise à trouver le succès en 2016!”, que j’ai vu sur Twitter en 2017.

Normalement, ce tweet aurait du disparaître le 31 décembre 2016.

Un bon outil de programmation devrait vous donner la possibilité d’ajouter une date de fin pour un contenu. Nous travaillons dessus chez Agorapulse.

Problème n°2 : poster le même contenu trop souvent

Quand vous ajoutez un contenu à une file d’attente de publication, vous ne pouvez généralement pas définir à quelle fréquence vous souhaitez que ce contenu soit publié.

Admettons que vous ayez défini un rythme de 5 publications par jour et que vous avez paramétré leur re-publication. Vous ajoutez 25 contenus dans votre file d’attente.

Chaque contenu sera répété tous les 5 jours, sans aucun contrôle et vérification.

Pour être plus clair, vous pouvez mal faire les choses sans le savoir. Votre outil devrait être capable de vous laisser définir un intervalle de répétition, et raisonnable si possible : une fois par semaine, ou une fois toutes les deux semaines par exemple. Et ce, quelque soit la quantité de posts que vous avez dans votre file d’attente.

Problème n°3 : poster les mêmes contenus éternellement

Un contenu ne peut pas durer éternellement. Une liste d’attente qui contient un contenu prévu pour être re-publié jusqu’à une centaine de fois est très mauvais. N’infligez pas cela à votre communauté.

Je suis convaincu que la re-publication d’un contenu devrait être limitée à une période raisonnable.

Maitenant, déchaînons les passions, dites-moi tout !

Que pensez-vous de l’automatisation des posts sur les réseaux sociaux ?

Pensez-vous que je suis trop dur ? Ou vous êtes totalement d’accord ?

Pas de panique, je vous aime toujours même si l’on n’est pas d’accord 😉

L’article Pourquoi l’automatisation finira par tuer les réseaux sociaux (sauf si nous faisons quelque chose pour y remédier) est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/526441324/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Je m’occupe de 23 comptes Twitter et je deviens folle ! Help !

Cher Rivka,

Je suis social media manager et je m’occupe quotidiennement de 23 comptes Twitter différents, et j’ai l’impression que je ne vais jamais m’en sortir ! Beaucoup de choses se passent à chaque heure de la journée, et je ne peux pas tout voir ! Pouvez-vous m’aider ?

Sincèrement,

Une Social Media frustrée.

Ok, je n’ai pas vraiment reçu cet email, mais j’en ai reçu de nombreux similaires.

Dans les faits, j’aurais même pu écrire cet email à une certaine époque.

La bonne nouvelle dans tout cela, c’est qu’il y a des actions précises que vous pouvez mettre en place pour manager plusieurs comptes Twitter plus facilement, et disons-le, dans la bonne humeur ! Voici donc quelques conseils qui vous aideront à vaincre la partie immergée de l’iceberg social media, et commencer à voir vos tâches Twitter comme productives et non chronophages.

Soyez sûr de connaître votre stratégie

Vous avez (c’est obligatoire !) établi une stratégie pour vos comptes Twitter. Si oui, c’est parfait, il faut absolument s’y référer. Si non, écrivez-là tout de suite pour clarifier les choses et pouvoir ensuite mieux les gérer.

Du plus important au moins important, assurez-vous de voir apparaître ces points dans vos stratégies :

Une des erreurs les plus courantes que font les social media managers lorsqu’ils animent plusieurs comptes Twitter est de se connecter à un compte, de se déconnecter pour se connecter à un autre compte, etc. Quelle perte de temps et la probabilité de faire des erreurs et de se disperser est très élevée.

C’est là que les outils social media rentrent en jeu.

Vous pouvez donc utiliser des logiciels, pour éviter d’avoir à faire ces jeux de connexions et de déconnexions. Il y a des outils gratuits, comme TweetDeck, qui sont très bien pour démarrer. Mais lorsque vous en êtes à gérer 23 comptes Twitter différents, il est temps de passer à un level supérieur en terme d’outil.

Par exemple, l’outil social media Agorapulse. Cet outil vous fournit une seule interface, d’où vous pouvez gérer l’ensemble de vos réseaux sociaux : messages privés, mentions, réponses, analytics, programmation, etc.

Utilisez du contenu recyclable

L’autre challenge dans la gestion de nombreux comptes Twitter est de maintenir votre fréquence de publication.

C’est aussi une fonctionnalité proposée par Agorapulse. Plutôt que de simplement programmer un contenu une seule fois, et d’être obligé de produire du nouveau contenu à chaque fois, réfléchissez à la façon dont vous pourriez réutiliser votre contenu déjà posté.

Par exemple, vos posts de blog, des citations populaires, des témoignages de vos clients ou de vos utilisateurs. Tous ces types de contenus non temporels peuvent très bien être réutilisés.

Dans Agorapulse, vous pouvez effectuer cette stratégie grâce à l’outil de programmation. Celui-ci vous propose d’activer ou non la fonction de “répéter le message”, et de paramétrer le nombre de répétitions.

Évidemment, il ne faut pas se reposer que sur cette stratégie de recyclage. Vous devez vous assurer d’avoir aussi beaucoup de contenus frais et uniques pour que le mélange soit fructueux. Également, ne repostez pas 78 fois le même post, sinon cela s’appelle du harcèlement ! (ou de la publicité digne des années 80 😉 )

Détectez les bons mots clefs

L’une des forces de Twitter en tant que plateforme social media est que vous pouvez, grâce à un seul petit hashtag, découvrir de nouvelles informations, dont vous n’auriez jamais eu vent.

Cela vous donne donc un pouvoir incroyable de pouvoir toucher des personne qui n’auraient jamais vu vos hashtags.

Le seul hic, c’est que si vous n’employez pas les bons hashtags, tout ce que j’ai dit précédemment ne s’applique plus.

La première étape pour que ça fonctionne est de créer une liste de mots clefs et de hashtags que vous voulez utiliser sur Twitter.

Quelques tips :

  • Le nom de votre entreprise
  • Le nom de votre produit ou votre service
  • Le mot clef le plus souvent tapé par les internautes pour vous trouver sur Google, ainsi que vos concurrents
  • Le mot clef le plus souvent utilisé dans votre secteur
  • Le hashtag utilisé par les internautes qui rencontrent un problème ou une frustration et que votre produit/service peut résoudre.

Partez maintenant à la recherche de tous ces mots clefs et hashtags, et établissez les vôtres.

Ou alors, vous pouvez laisser votre outil social media le faire pour vous 😉

Dans Agorapulse, vous pouvez effectuer cela dans le “paramètre du profil” Twitter et cliquez sur “créer une nouvelle recherche”.

Déléguez à votre team

Vous avez sûrement remarqué en parcourant Agorapulse, la fonctionnalité “Assigné à”. Lorsque vous gérez plusieurs comptes Twitter, il est important d’être capable de savoir quand et comment obtenir de l’aide pour offrir le meilleur service à vos internautes.

Agorapulse rend cela possible en permettant d’assigner une tâche à quelqu’un en particulier. Vous pouvez aussi inclure une note pour aider la personne qui prendra en charge cette tâche.

Si vous êtes un Freelance, donc tout seul, vous pouvez ajouter vos clients au logiciel Agorapulse sur leurs propres comptes, pour pouvoir répondre plus facilement aux messages et commentaires des internautes.

Ou même si vous travaillez dans une agence ou une petite équipe, cela peut vous aider à coordonner les tâches entre les membres du groupe.

Vous gérez beaucoup de comptes Twitter ?

Combien de comptes Twitter gérez-vous actuellement ? Quels conseils prendriez-vous de cet article pour mieux gérer tout cela ? Dites-nous tout en commentaire !

L’article Je m’occupe de 23 comptes Twitter et je deviens folle ! Help ! est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/526109590/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Comment créer des audiences personnalisées basées sur les interactions.

Depuis maintenant quelques temps, il est possible de créer des publicités Facebook personnalisées basées sur les fichiers clients, l’activité du site et de l’application. Peut-être que vous avez même déjà testé certaines de ces options avec succès ?

Mais avez-vous essayé de cibler les personnes qui interagissent avec votre contenu sur Facebook ?

Avec un peu de préparation, cette nouvelle option vous permettra d’atteindre les abonnés déjà familiers de votre présence Facebook. Voyons comment mettre cela à profit pour votre entreprise.

Avec les interactions comme objectif, vous pouvez cibler ceux qui ont répondu à vos :

Engagement vidéo

Vous pouvez créer une audience personnalisée basée sur les abonnés qui ont regardé vos vidéos, en choisissant parmi les personnes qui en ont visionné une ou plusieurs.

  • au moins 3 secondes
  • au moins 10 secondes
  • au moins 25% de la vidéo
  • au moins 50% de la vidéo
  • au moins 75% de la vidéo
  • au moins 95% de la vidéo
  • au moins 100% de la vidéo

Ces audiences peuvent être enregistrées pendant 365 jours.

Formulaire de prospect

Vous pouvez créer une liste de personnes qui ont ouvert le formulaire de vos publicités. Vous pouvez encore réduire votre audience selon leurs actions après avoir ouvert le formulaire :

  • toute personne qui a ouvert le formulaire
  • personnes qui ont ouvert le formulaire mais ne l’ont pas envoyé
  • personnes qui ont ouvert le formulaire et l’ont envoyé

Vous pouvez enregistrer ces audiences pendant 90 jours.

Canvas

Vous pouvez créer une audience personnalisée des abonnés qui ont interagi avec un Canvas :

  • personnes qui ont ouvert ce Canvas
  • personnes qui ont cliqué sur un lien du Canvas

Ces audiences peuvent être enregistrées pendant 365 jours.

Page

Pour finir, vous pouvez créer une liste de personnes ayant interagi avec votre page sur Facebook ou Messenger. Vous pouvez cibler :

  • quiconque a interagi avec votre page
  • quiconque a visité votre page
  • les personnes ayant interagi avec une publication ou une pub. Cela ne comprend que les personnes qui ont interagi avec une publication ou une pub sur la page. L’interaction inclut les réactions, les partages, les commentaires, les clics sur les liens ou les balayages de carrousels.
  • les personnes ayant cliqué sur un bouton d’appel à l’action. Cela inclut uniquement les personnes ayant cliqué sur le bouton d’appel à l’action de votre page. Par exemple, “Nous contacter” ou “Acheter maintenant”.
  • les personnes ayant envoyé un message à votre page. Ne seront concernées que les personnes qui ont envoyé un message à votre page.
  • les personnes ayant enregistré votre page ou une publication. Cela inclut uniquement les personnes ayant enregistré votre page ou une de ses publications.

Vous pouvez enregistrer ces audiences pendant 365 jours.

Ces options de ciblage incluent tous les types d’interactions pendant la durée définie. Malheureusement il n’est pas possible de cibler les interactions sur un post, une publicité, un bouton ou un message spécifique.

Différentes façons d’utiliser ces audiences

Vous pouvez utiliser ces audiences individuellement ou en combiner plusieurs pour augmenter la portée de vos publicités.

Vous pouvez définir la durée de ces audiences selon la date de l’interaction la plus récente.

Il serait raisonnable d’assumer que les personnes ayant récemment interagi avec votre page seront plus à même de répondre favorablement à votre publicité, contrairement à un abonné dont la dernière interaction remonte à plusieurs mois. Aussi, si votre audience est suffisamment importante, vous pouvez envisager de développer des audiences personnalisées contenant les abonnés ayant interagi avec votre marque le jour précédent pour continuer à générer des interactions. Il peut aussi être intéressant de promouvoir un contenu qui les poussera vers l’achat.

Vous pouvez choisir d’inclure ou exclure chacune de ces audiences ou combinaisons dans vos publicités Instagram ou Facebook. Vous pouvez aussi les combiner avec d’autres audiences personnalisées. Par exemple, vous pouvez cibler vos audiences les plus engagées mais exclure une liste d’emails et/ou une audience web qui contient ceux qui ont déjà acheté le produit concerné.

Vous pouvez aussi réduire ces audiences en ajoutant des options telles que localisation, âge, genre, langue, démographiques, intérêts et comportements. Pour vous assurer de bien cibler les abonnés qui interagissent le plus, vous pouvez sélectionner les personnes selon leur connexion et choisir de n’inclure que les personnes qui aiment votre page.

Problèmes que vous pouvez rencontrer en ciblant vos audiences les plus engagées

Un problème commun à de nombreuses marques avec les audiences personnalisées est le fait que l’audience est parfois trop faible. La publicité peut alors s’arrêter avant la date à cause du nombre restreint de personnes ciblés, ce qui n’est pas forcément le cas avec d’autres options de ciblage.

Un autre problème des interactions est le fait qu’elles soient dynamiques. Elles seront constamment rafraîchies à mesure que les abonnés interagissent. Certaines personnes vont alors être retirées de l’audience après la période définie, à moins qu’elles n’interagissent de nouveau.

C’est pourquoi il est important de constamment créer une audience engagée.

Tout aussi important est le fait d’investir du temps (et de l’argent) dans le développement et le partage d’un contenu à fort potentiel interactif. Cela vous assurera de garder une audience engagée au fil du temps et vous permettra de continuer à utiliser ces audiences pour des publicités ciblées.

Gardez bien en tête que les publicités ne sont pas un moyen de communication à sens unique. Les internautes répondront à vos publicités. Assurez-vous d’avoir un outil de gestion des réseaux sociaux tel qu’Agorapulse afin de voir et répondre rapidement aux commentaires sur vos publicités.

Pourquoi vous devriez utiliser les interactions pour vos audiences personnalisées

Les gens ont tendance à investir dans les personnes et les marques qu’ils connaissent, apprécient et en qui ils ont confiance.

Il y a de fortes chances que votre cote de confiance soit déjà importante parmi les audiences les plus engagées sur Facebook. Elles s’avéreront une cible de choix si vous essayez de recruter des personnes pour adhérer à vos services ou acheter un produit.

En résumé, si vous n’avez pas encore commencé à utiliser les audiences personnalisées pour les “Interactions” comme cible pour vos publicités Facebook ou Instagram, il est temps de vous y mettre !

L’article Comment créer des audiences personnalisées basées sur les interactions. est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/525762530/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Comment configurer vos publicités Instagram pour vous assurer une meilleure conversion site web.

Avec plus d’un million d’annonceurs actuellement en concurrence pour attirer l’attention des utilisateurs sur Instagram, il n’est pas surprenant que certaines entreprises aient du mal à obtenir de bons taux de conversion.

Concurrence mise à part, Instagram Ads est un incroyable outil qui génère un nombre relativement élevé d’engagement et de conversion, y compris des conversions de sites web. Il faut juste apprendre à optimiser les publicités pour se démarquer des concurrents et ainsi attirer l’attention des abonnés et obtenir le précieux clic.

Nous allons voir comment procéder et vous présenter sept façons différentes de configurer vos publicités Instagram afin d’obtenir un meilleur taux de conversion ainsi que quelques erreurs à éviter.

  1. Faites appel aux points de douleur de vos clients

C’est vraiment la meilleure astuce que je puisse vous donner pour obtenir un meilleur taux de conversion.

Les publicités Instagram dépendent de votre capacité à montrer vos produits et services à votre audience et à les convaincre qu’ils en ont suffisamment besoin pour les convertir. Peu importe l’objectif : qu’ils laissent leur adresse e-mail en échange d’un ebook ou payent 50$ pour ce tee-shirt tendance, vous devez les convaincre qu’ils n’en ont pas seulement besoin, mais qu’ils doivent convertir. La meilleure façon d’y arriver est via les points de douleur.

Chaque produit ou service est créé pour une raison, et ces raisons tournent autour des points de douleur. Parler de climatisation de haute qualité c’est bien, mais dire “votre climatisation ne tombera plus jamais en panne en juillet” fait appel à un point de douleur important (tout du moins ici en Floride). Vous ne voulez pas simplement dire qu’un produit fonctionne, vous devez dire pourquoi c’est important qu’il fonctionne.

Si vous y arrivez, alors vous serez en mesure de générer d’incroyables conversions.

  1. Segmentez votre audience

Souvent, obtenir plus de résultats signifie exécuter des publicités plus ciblées. Et la meilleure façon d’y arriver est par la segmentation de l’audience.

Vous pouvez utiliser une combinaison de ciblage par centres d’intérêt et d’audiences personnalisées pour séparer votre audience en niches distinctes puis créer des publicités pertinentes pour ces utilisateurs. Un cabinet d’expertise comptable par exemple ferait des publicités différentes selon qu’il cible des petites et moyennes entreprises, des freelances ou des salariés.

Vos clients utilisent vos produits de façon différente et ont divers points de douleur qui les affectent d’une façon particulière. Ayez cela en tête lors de la création de vos publicités pour augmenter les conversions.

  1. Racontez une histoire

Tout le monde aime les histoires. C’est la raison pour laquelle les publications des grandes marques sont centrées sur une histoire personnelle, très spécifique, individualisée, avec un sujet général, des statistiques et des citations. C’est de cette histoire que les gens se souviendront, surtout si elle génère un lien émotionnel.

Toutes les histoires doivent avoir un début, un milieu et une fin, mais pas besoin de quelque chose de bien fou. Il y a super publicité de Curology (photo ci-dessous) qui ne cesse d’apparaître dans mon fil Instagram. Dans la vidéo, les femmes racontent comment elles dépensaient beaucoup d’argent pour des produits qui ne donnaient pas de résultats avant d’utiliser ce produit et comment ce dernier leur a permis d’avoir une peau éclatante et – encore mieux – de retrouver confiance en elles.

C’est une histoire qui fait appel aux points de douleur et aux émotions. Il y a un début, un problème et une solution à la fin. Toutes les marques peuvent reproduire ce schéma et appliquer cette stratégie pour générer davantage de conversions.

  1. Définissez des CTA clairs et pertinents

Les publicités Instagram vous permettent d’ajouter un bouton de CTA. Non seulement vous devez l’utiliser, mais vous devez construire votre publicité autour de ce bouton.

Le CTA doit correspondre à la publicité montrée et à l’audience ciblée. Un CTA “En savoir plus” peut s’avérer plus efficace lorsque vous ciblez une nouvelle audience qu’un bouton “Acheter maintenant”.

Tester différents CTA vous permettra de définir ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre public, et les données récoltées vous aideront à augmenter vos conversions sur le long terme.

 

  1. Utilisez plus de vidéos

Les vidéos sont en plein boom sur les réseaux sociaux en ce moment, et les publicités vidéo sur Instagram ne font pas exception. Il est désormais possible de diffuser des vidéos sponsorisées de 60 secondes maximum qui se lanceront automatiquement dès que vous passez dessus.

Les vidéos peuvent être utilisées pour montrer des tutoriels, des témoignages d’influenceurs, ou encore pour présenter directement vos produits et services. Quelle que soit la stratégie choisie, assurez-vous de bien faire passer votre message et de montrer la valeur de votre produit.

Pour garantir de bons résultats sur vos vidéos, vous devez ajouter des sous-titres à chaque vidéo diffusée. Ceci est particulièrement important pour deux raisons : 1) cela rend votre vidéo accessible aux sourds et malentendants, et 2) cela attire l’attention des utilisateurs. Les vidéos se lancent sans le son, à moins que les utilisateurs ne cliquent sur la vidéo, de sorte que les sous-titres peuvent vous aider à augmenter le nombre de vues et le taux de conversion.

  1. Testez différents formats de publicités

Tester différents types de publicités ne peut qu’être bénéfique à vos campagnes, et vous pourrez être surpris par ce qui contribue à augmenter les conversions. Parmi les différents formats disponibles vous pouvez trouver :

  • le carrousel
  • les photos au format portrait ou paysage
  • les Stories Ads

A ce jour, je déconseille d’utiliser les Stories pour des conversions vers site web. Les fonctionnalités actuelles les rendent plus efficaces pour renforcer la notoriété et la visibilité d’une marque.

Les publicités Carrousel donnent plus d’espace pour vendre votre produit, et leur format d’annonce unique leur permet de se démarquer dans le fil des utilisateurs, ce qui est un sacré avantage. Vous pouvez intégrer à la fois des images fixes et des vidéos dans votre carrousel.

Faites des tests avec des photos au format portrait et au format paysage pour définir le format qui vous convient le mieux. Dans certains cas les différents formats peuvent également vous aider à vous démarquer du contenu vu habituellement par les utilisateurs, et tout ce qui attire l’attention est bon à prendre.

  1. Répondez aux commentaires sur les publicités

Les utilisateurs ne seront pas tous prêts à cliquer sur votre CTA sur le moment. Ils auront envie de poser quelques questions avant de quitter Instagram pour visiter votre site et ils posteront très probablement un commentaire sous votre post sponsorisé. Assurez-vous d’avoir un outil de gestion des réseaux tel qu’Agorapulse pour surveiller les commentaires sur vos publicités. Vous pourrez ainsi rapidement répondre à leurs questions et les encourager à se diriger vers votre site.

Quelques erreurs à éviter dans vos publicités Instagram

  • Avoir une publicité qui ressemble à du spam. Avez-vous vu les publicités qui utilisent des emojis ou des flèches textuelles (->) pour encourager les gens à cliquer ? Ces flèches sont inutiles et ressemblent beaucoup à du spam pour un grand nombre d’utilisateurs. Ou peut-être avez-vous vu passer des posts avec un texte du style “CLIQUEZ ICI MAINTENANT!” tout en majuscule et qui ressemble à s’y méprendre à du spam. Le CTA doit être en mesure d’inciter à lui seul les utilisateurs à cliquer, alors vérifiez bien que le texte de votre annonce n’ait pas des allures de spam avant de la mettre en ligne.

  • Ne pas montrer le produit en situation. Qu’est-ce qui aurait un meilleur impact : votre montre au poignet de quelqu’un ou bien votre montre dans une vitrine ? Probablement le premier choix. Les produits sont plus attirants quand ils ne sont pas présentés seuls. Vous voulez que les utilisateurs s’imaginent utiliser le produit, et non pas qu’ils se contentent de le regarder.
  • Oublier de persuader. Contrairement à Google AdWords qui attire les utilisateurs à la recherche de votre produit, les publicités Facebook et Instagram dépendent de votre capacité à attirer l’attention des utilisateurs et à les convaincre qu’ils ont besoin de votre produit. Si vous vous contentez de dire “achetez maintenant!”, vous n’expliquez pas à votre audience pourquoi ils ont besoin de convertir. Ces publicités ne généreront quasiment jamais de conversion, même auprès d’une audience réceptive.

Conclusion

Les publicités Instagram peuvent vous aider à obtenir des taux de conversions extrêmement élevés, pour peu que vos publicités soient réellement optimisées pour cela. La concurrence est plus importante que jamais sur le réseau, avec des publicités apparaissant tous les trois ou quatre posts.

Ces quelques conseils et astuces vous aideront à vous démarquer de vos concurrents et à atteindre vos objectifs.

Comment faites-vous pour optimiser vos posts afin de générer des bons taux de conversions ? Quels sont les formats et les CTA qui vous conviennent le mieux ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Article rédigé par Ana Gotter et traduit de l’anglais. 

L’article Comment configurer vos publicités Instagram pour vous assurer une meilleure conversion site web. est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/523288490/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

5 clés pour créer un Audit efficace de votre Twitter

Votre Twitter est un peu à l’arrêt ?  Vous avez probablement besoin de réaliser un audit !

Alors que vous jonglez avec d’autres affaires importantes qui incombent à votre business, il est très courant de négliger vos réseaux sociaux. C’est donc le moment de procéder à un audit de vos efforts marketing sur Twitter pour découvrir ce qui fonctionne bien et ce qu’il faut améliorer.

N’attendons plus. Voici cinq clés pour un audit hyper performant de votre Twitter.

1. Identifier les lacunes de votre image de marque

Comme tous vos canaux de communication, Twitter doit refléter la mission et les valeurs de votre marque. Vos cibles doivent pouvoir reconnaître votre marque immédiatement sans avoir besoin d’aide.

«Lorsque vous menez un audit, assurez-vous de prendre votre temps et de regarder messages de communication. Assurez-vous que le contenu de vos messages est en corrélation avec vos attentes», déclare Shelly Kramer, Brand Strategist et co-fondateur de de la marque V3*Broadsuite.

Personnalisez votre profil pour coller au style de votre marque. Modifiez votre en-tête et votre photo de profil, écrivez une biographie créative et ajoutez un lien vers votre site Web ou votre landing page.

Épinglez un tweet pertinent à votre profil est également un moyen efficace d’attirer l’attention de votre client. Créez un message qui incitera les abonnés à cliquer ou à scroller pour lire vos autres tweets.

Exemple d’un tweet épinglé du restaurant fast-food Taco Bell:

2. Évaluer les conversations privées

Ce qui est souvent laissé à l’écart lors d’un audit Twitter, ce sont les DM de vos fans. Vos conversations privées sont tout aussi importantes que vos tweets et interactions publiques.

Analysez un peu vos messages privés. Quelles questions sont posées par vos clients ? Comment votre équipe répond-il ? Et quels sujets et thématiques arrivent souvent ?

En comprenant la manière dont vos abonnés fonctionnent en DM, votre équipe social media sera proactive dans la résolutions des soucis exprimés par les abonnés. C’est très facile une fois que l’on comprend bien l’enjeu de résoudre très rapidement et efficacement des problèmes mineurs rencontrés par vos clients. Et cela évite d’escalader vers une crise social media.

Les DM ne doivent pas être réservés uniquement lorsqu’il y a des soucis avec vos clients.

Vous pouvez les utiliser comme moyen pour remercier vos acheteurs et obtenir des informations personnelles en vue de leur envoyer des sacs swag gratuits par exemple.

Transformez la façon dont vous traitez vos clients en privé. Analysez vos DMs pour découvrir des opportunités de croissance.

3. Examiner la qualité de l’audience

On ne le répètera jamais assez mais la qualité est plus importante que la quantité. Ce principe s’applique aussi pour vos abonnés sur Twitter.

Nous avons tous lu des histoires sur les marques qui gonflent leur nombre de fans pour paraître plus importants et notoires. Cependant, nous savons également qu’avoir des millions de fans (surtout des faux ou des fans achetés) n’influencera pas positivement votre marque.

La qualité de votre communauté détermine quand, où et comment vos tweets seront partagés en ligne. Ça ne sert à rien d’acheter de faux fans qui ne re-tweeteront jamais vos messages auprès de vos clients ciblés. À part perdre de l’argent.

“L’achat de fans est une technique facile mais c’est comme tricher lors de votre jeu de société préféré : vous risquez d’être accusé de fraude plutôt que de gagner comme vous l’auriez voulu”, explique Lauren Hockenson, journaliste de The Next Web.

Mais à quoi ressemble une communauté de qualité? Ces fans que vous aurez acquis par la force de votre travail, et qui vous aimeront (normalement) répondront à vos messages, publieront des liens vers votre site Web, partageront vos tweets avec leurs propres fans, etc.

Sur Agorapulse, vous pouvez mesurer toutes ces interactions clés dans l’onglet Reports. Comme cela, plus d’énigme pour déterminer la qualité de votre communauté.

(Ce rapport peut facilement être téléchargé sur PowerPoint si vous devez partager les données avec un client ou un collègue.)

4. Analyser le taux d’engagement

Le taux d’engagement de votre marque est essentiel pour les réseaux sociaux, et se positionner au-dessus du brouhaha permanent que sont les réseaux sociaux est parfois difficile.

Créez des messages qui provoquent une réaction (positive si possible) de votre communauté. Le cas échéant, partagez une image qui fait rire, utilisez des emojis pour exprimer comment votre marque perçoit un sujet d’actualité ou qui fait polémique par exemple.

N’oubliez pas également d’interroger votre communauté. Les gens aiment donner leurs opinions et raconter des histoires personnelles. Vous les flattez en leur demandant leur avis, ils se sentent considérés.

Lorsque vous effectuez un audit Twitter, assurez-vous de bien mesurer votre taux d’engagement.

Agorapulse offre gratuitement ses reporting Twitter qui comparent vos performances et la façon dont vous vous en sortez par rapport aux concurrents.

5. Examiner les types de contenu

Après avoir pris connaissance de votre taux d’engagement, vous pouvez vous concentrer sur la production de vos contenus. Mais pas n’importe quels contenus : ceux qui séduiront votre communauté.

“En comprenant comment votre communauté arrive vers vous et par quels contenus elle s’intéresse à vous, vous pouvez ajuster votre stratégie de contenus pour :

a) Se rapprocher au plus près de leurs intérets, s’ils font partie de votre cible

b) Recréer des contenus plus attrayants et neufs, et toujours plus ciblés.”

écrit Lauren Dugan, Marketing Strategist et écrivaine de AllTwitter.

Si cela entre en cohérence avec votre marque (donc si vous n’êtes pas une entreprise de pompe funèbre ou les impôts par exemple), vous pouvez publier des GIF et des mèmes, pour ajouter de l’humour aux publications. C’est très apprécié des internautes.

Si vos abonnés désirent plus d’interactions en direct, prévoyez des discussions Twitter pour qu’ils vous posent des questions.

Twitter est une plateforme polyvalente: vous pouvez autant communiquer sur vos produits, que faire de la publicité ou augmenter la notoriété de votre marque.

Récolter des informations précieuses pour votre marque

Un audit Twitter peut s’avérer très utile si vous comptez optimiser votre stratégie de marketing ensuite. C’est une étape essentielle et primordiale dans ce processus.

Identifiez la manière dont votre communauté agit et se comporte. Identifier la manière que celle-ci a de rentrer en communication avec vous (DM, Tweets, Mentions, etc) et proposez des messages pertinents, toujours.

Vous avez déjà réalisé un audit de votre Twitter ? Qu’apprenez-vous celui-ci ? Dites nous tout dans les commentaires

L’article 5 clés pour créer un Audit efficace de votre Twitter est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/522181722/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Comment améliorer son reach sur Instagram ?

Quelle marque ne désire pas générer plus de vues sur ses posts Instagram ? Plus de visibilité signifie un plus grand nombre d’abonnés qui vous trouvent et vous suivent. Par la suite, ces nouveaux abonnés pourront envisager d’acheter vos produits. Le secret pour une meilleure visibilité ? Étendre son reach.

L’engagement sur Instagram est moins visible que sur Facebook ou Twitter où les interactions avec nos amis sont affichées. Si un ami commente le post Instagram d’une marque, nous ne le verrons pas, à moins de suivre aussi cette marque ou bien d’être mentionné dans un commentaire. Améliorer le reach organique s’avère alors bien plus compliqué – mais pas impossible.

Voici 5 astuces pour augmenter votre reach en peu de temps. Vous obtiendrez alors plus de vues de la part de votre audience mais aussi de nouveaux abonnés auxquels vous n’êtes pas encore connectés.

1. Utilisez des nouveaux hashtags

L’utilisation d’hashtags est le meilleur moyen d’augmenter votre reach organique rapidement. Avec des hashtags nouveaux et différents mais toujours pertinents pour votre audience, vous pourrez continuer à étendre vos posts à de nouveaux abonnés.

Le secret c’est d’utiliser les bons hashtags. Pour de meilleurs résultats, il convient d’utiliser un ensemble d’hashtags populaires, généraux (pour attirer une plus large audience) et spécifiques au milieu en plus des hashtags inhérents à votre marque. Les posts Instagram avec de nombreux hashtags (environ 8) ont un meilleur taux d’engagement. Pour un reach maximal, n’hésitez donc pas à utiliser différents types d’hashtags dans un seul post.

2. Postez avec l’engagement comme objectif.

Depuis qu’Instagram a adopté un algorithme similaire à celui de Facebook l’année dernière, il est difficile d’obtenir un bon nombre de vues. Si vous voulez augmenter votre reach au sein de votre audience personnelle, vous devrez faire en sorte que votre contenu remonte en haut du feed. Pour y arriver, il vous faudra alors créer du contenu avec l’engagement comme principal objectif.

De nombreuses marques se concentrent sur l’aspect vente. Bien que vendre et donner de la visibilité à votre marque soient d’excellents objectifs, vous devez aussi vous assurer que sur certains de vos posts l’engagement à la priorité.

Demandez à vos abonnés de choisir quel produit ils préfèrent entre deux ou de dire en commentaire comment ils utilisent un produit au quotidien. Les petites entreprises locales peuvent générer énormément d’engagement via des questions telles que “à quels événements voudriez-vous qu’on participe ?” Résultat : un feedback important, et une belle preuve sociale à afficher ! Sans oublier un engagement important qui permettra à vos posts d’apparaître en priorité dans le feed.

3. Postez à différentes heures d’affluence

C’est confirmé, poster à des heures d’affluence, au moment où vos abonnés ont le plus de chance de voir et commenter vos posts, aidera à augmenter votre reach auprès de ces derniers et de tous ceux qui verront vos posts dans la section “Explorer” d’Instagram. Pour plus d’efficacité, il est conseillé de poster à différentes heures d’affluence.

Vos abonnés ne seront pas connectés tous en même temps. Si vos heures de pointe sont lundi à 3h du matin, mardi à 12h et vendredi à 21h, vous aurez des abonnés différents à chaque heure. En faisant attention à poster à différentes heures d’affluence, vous gagnerez en visibilité, peu importe l’origine de l’audience (abonnés ou “explorer”).

Avec Agorapulse vous pourrez facilement évaluer quels posts génèrent le plus d’engagement et découvrir les heures les plus favorables. Regardez quels posts ont généré le meilleur taux dans la section “Rapports” et ensuite notez à quelle heure ils ont été publiés. Vous remarquerez une tendance sur les heures de publication.

4. Faites des vidéos en direct

Les live Instagram sont un atout important pour étendre son reach sur Instagram. Les vidéos en direct sont stimulantes et très tendances. Le fait que cela se passe “maintenant” peut être suffisant pour faire cliquer les utilisateurs. Non seulement certains de vos abonnés auront une notification indiquant que vous êtes en live, mais en plus les vidéos en direct sont davantage mises en avant dans la section “Explorer” ! C’est une excellent moyen d’étendre votre reach et attirer de nouveaux abonnés.

Les statistiques ne sont pas encore disponibles pour les live mais il est désormais possible d’enregistrer les vidéos sur le téléphone. Vous pourrez alors les télécharger sur Instagram et/ou Facebook pour prolonger l’expérience et ainsi bénéficier des outils statistiques intégrés à la plateforme.

5. Lancez des Sponsorisations Instagram

Si vous êtes déterminés à booster rapidement votre reach, le mieux est encore de lancer une campagne de sponsorisations Instagram. Les publicités Instagram utilisent le système de ciblage de Facebook et il est alors possible de choisir divers formats de publicités :

  • une seule image
  • des vidéos
  • application mobile
  • carrousel
  • Insta stories

Il y a même littéralement un objectif “Engagement” dans les pubs Instagram et il peut-être très utile pour atteindre des membres de votre audience cible auxquels vous n’êtes pas encore connectés.

Pour étendre votre reach à une nouvelle audience, choisissez “exclure les gens qui aiment votre page”.

Comment évaluer votre reach

L’engagement et la portée sont deux choses différentes et, excepté le très pratique compteur de vues sur les videos, connaître la portée d’un post s’avère compliqué.

Grâce aux statistiques d’Instagram vous pouvez connaître précisément le nombre d’impressions (ou vues) sur chacun de vos posts, et en général. Cela vous dira votre portée.

Pour avoir cette information il faut d’abord avoir changé son compte en compte professionnel. Une fois fait, il suffit de cliquer sur les barres en haut à droite, à côté du pseudo sur le profil.

Vous aurez immédiatement un aperçu de votre nombre d’impressions..

Si vous cliquez sur les posts individuels vous verrez aussi combien d’impressions chacun a obtenu.

Conclusion

Instagram est une précieuse plateforme pour les entreprises et marques en tous genres, et étendre votre reach signifie plus d’abonnés et de meilleurs résultats. Heureusement, les outils de mesure Agorapulse sont une ressource puissante pour vous aider à déterminer votre reach actuel, vous pourrez aussi voir les points à améliorer. En utilisant Agorapulse pour surveiller vos nouvelles stratégies dans le but d’améliorer votre reach, vous serez à même de déterminer ce qui fonctionne le mieux pour votre entreprise.

Qu’en pensez-vous ? Comment faites-vous pour améliorer votre reach sur Instagram ? Quelles techniques utilisez-vous ? Dites-nous tout en commentaires !

L’article Comment améliorer son reach sur Instagram ? est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/521954152/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter