Est-ce que la publication cross-plateforme est une bonne pratique social media ?

142- FR-publication-cross-plateforme-bonnes-pratiques-FB

La publication cross-plateforme ou crossposting est le fait de publier un post sur plusieurs réseaux sociaux au même moment et généralement à partir d’une plateforme tiers.

Faire du crossposting peut faire gagner beaucoup de temps et d’énergie à un CM, mais s’il est mal effectué, il peut générer différents soucis sur vos réseaux sociaux.

Du coup, est-ce que le crossposting est vraiment une bonne idée ?

Regardons ensemble !

Pourquoi le crossposting sur le social media peut vous donner mauvaise réputation

Soyons honnête, le crossposting a plutôt mauvaise réputation. Sans être confondu avec l’automatisation, le crossposting est perçu comme une pratique fainéante et qui ne prend pas en compte la différence fondamentale de chaque réseau social.

Lorsque l’on utilise le crossposting, on a tendance à ne pas prendre le temps de faire les choses bien correctement, et donc cela engage une limitation du reach et de l’engagement du post que l’on aura publié sur chacun des réseaux sociaux. Laissez-moi vous expliquer.

Vous donnerez l’impression de ne pas savoir comment utiliser vos réseaux sociaux. En soi, ce n’est pas grave si vous avez une audience fortement engagée. Mais encore une fois, si vous incitez des personnes à suivre vos comptes c’est que vous maîtrisez un minimum les différents réseaux.

Vous risquez de spammer et de perdre vos utilisateurs. Un exemple flagrant (et trop commun) de crossposting spam est lorsque les marques relient leurs comptes sociaux comme Twitter et Instagram entre eux et où l’on voit des morceaux de phrases coupés car ils ne sont pas formatés pour le réseau social sur lequel ils sont postés.

Vous n’obtiendrez pas les résultats que vous attendez. Reprenons notre exemple de Twitter et Instagram. Ci-dessous, j’ai partagé ma dernière photo instagram sur Twitter pour vous montrer comment le message est coupé par Twitter. Ce tweet aurait été beaucoup plus efficace si j’avais utilisé des hashtags, si mon message était plus court (donc pas coupé). Mais du fait du crossposting et de la contrainte en terme de caractères de Twitter, le message Instagram étant beaucoup plus long, cela ne donne rien de productif : le reach et les résultats que l’on espérait sont pratiquement vains.

Vous allez rater des occasions de vous rendre visible. En crosspostant, vous n’avez pas la possibilité personnaliser le message pour chacun des réseaux sociaux. Donc vous ne pouvez pas rajouter de hashtag uniquement sur Twitter, ou vous ne pouvez pas tagguer une marque uniquement sur Facebook puisque c’est un seul message. Les hashtags, les tags, sont des outils de visibilité propres à chaque réseau social. On va très largement utiliser les hashtags sur Twitter, et peu sur Facebook par exemple. Ne pas les utiliser, c’est condamner le post à ne pas obtenir un reach suffisant pour se faire voir auprès d’une large audience. C’est comme parler dans un mégaphone sans pile.

Nous avons vu tout ce qui peut arriver en pratiquant mal le crossposting. Ne paniquons pas pour autant ! Il suffit simplement de savoir comment bien se servir de cette pratique et la rendre efficace pour ses réseaux sociaux.


Est-ce que vous avez l’habitude de faire du crossposting pour vos posts sur les réseaux sociaux…

Click To Tweet


Bonnes pratiques pour faire du crossposting comme un pro sur les réseaux sociaux

Faire attention aux détails est la clef du crossposting sur les réseaux sociaux. Lorsque votre crossposting se passe bien, vous gagnez du temps, vous générez de l’engagement, et restez actifs à travers tous vos réseaux sociaux. Voici quelques bonnes pratiques pour bien préparer tout cela.

Vérifiez bien la structure de votre post et les règles qui s’appliquent à chacun des réseaux sociaux. Cela veut dire lire chacun des posts des différents réseaux sociaux que vous voulez publier et vérifier si le nombre de caractères est ok, si les hashtags ont bien été mis, si tout est parfait.

Préparez les tags que vous voulez insérer dans vos posts : les noms des gens ou des marques vont être différents en fonction des réseaux sociaux.

Par exemple, la Directrice des contenus d’Agorapulse sur Twitter est @kalnerwilliams

1-twitter-username-e1481035424513-768x554

Sur Facebook elle porte un ID différent @Lisa Kalner Williams — Social Media Strategy

2-crossposting-to-facebook-768x562

C’est important de vérifier les IDs des gens selon les réseaux sociaux.

Vérifiez bien vos hashtags. Ajoutez des hashtags appropriés à vos contenus. Mais avant tout, ne mettez pas des hashtags sur chaque réseau social si ça n’est pas la pratique de l’un ou de l’autre. Par exemple, Twitter adore les hashtags quand LinkedIn ne les rend même pas cliquables.

En ayant pris soin d’effectuer tous les points précédents, vous pouvez être opérationnel pour faire du crossposting.

Maintenant, prenez votre type de post principal et adaptez chacun des messages au langage de chacun des réseaux sociaux.

Ensuite, vous pourrez adapter le nombre de caractères en fonction du réseau social, décider de mettre une photo ou non, ou même totalement changer le ton du post.

Comment mettre en pratique tout ça désormais ? En utilisant un outil de programmation !

Les outils de programmation font gagner beaucoup de temps lorsqu’ils sont bien faits, et qu’ils permettent justement de pouvoir modifier les posts selon les réseaux sociaux. Au fur et à mesure des mes expériences de social media manager, j’ai essaye beaucoup d’outils de programmation. Agorapulse me semble le plus complet en terme de fonctionnalités pour adapter chacun des messages aux différents réseaux sociaux.

agorapulse-cta-travail-equipe

Il est très facile à utiliser et il ajuste les messages en fonction des différents réseaux sociaux. Tagguer les gens ou les marques est très simple à faire.

3-Screen-Shot-2016-11-22-at-9.28.02-AM-768x547

L’une des fonctionnalités que je trouve la plus intéressante est l’aperçu du contenu qui sera publié. Ça aide énormément car c’est exactement ce qui sera posté. Si quelque chose paraît louche, il suffit de cliquer sur “éditer” et d’ajuster. Vous pouvez même paramétrer des restrictions d’audience sur vos posts à partir de l’outil.

4-Screen-Shot-2016-11-22-at-9.31.59-AM-768x638

Verdict ?

Ne faites pas du crossposting sans en maîtriser la pratique. Attendez de bien comprendre les attentes de chacun de vos réseaux sociaux et procédez avec précaution. Rappelez vous que de dupliquer un message sur chaque réseau social sans prendre en compte les spécificités ne sert à rien. Soyez consciencieux et prenez bien en compte les tips de cet article.

Je suis convaincue que le crossposting n’aura plus aucun secret pour vous désormais ! En faites-vous ? Racontez-nous tout !

The post Est-ce que la publication cross-plateforme est une bonne pratique social media ? appeared first on Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/350199220/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s