Mois : mars 2018

Comment développer votre compte Instagram

[[mis à jour février 2018]]

Après plus de sept ans d’activité, Instagram reste un réseau social à la croissance fulgurante. En misant sur les contenus visuels, la plateforme permet aux marques et aux entreprises de nouer des relations privilégiées avec leurs clients potentiels. Et sur Instagram, il n’y a pas que les abonnés qui comptent. Votre stratégie doit aussi vous permettre de cultiver une communauté réellement investie. Découvrez ci-dessous quelques conseils pour vous aider à développer votre compte Instagram de manière organique et efficace.

Postez régulièrement

Pour développer votre audience et votre compte Instagram, il faut d’abord poster de manière régulière. Il est quasiment impossible d’établir une audience assidue en restant inactif pendant plusieurs jours ou semaines d’affilé.

Cela ne veut pas dire que vous devez poster tous les jours, mais déterminer un programme éditorial vous aidera à rester présent dans le flux de vos abonnés pour qu’ils vous gardent à l’esprit. Postez au moins trois fois par semaine pour commencer à tisser des liens avec votre audience.

La troupe de cirque contemporain montréalaise Les 7 Doigts propose du contenu à ses abonnés Instagram au moins un jour sur deux.

dance collective instagram

Grâce à ses outils de programmation et de publication, le tableau de bord d’Agorapulse peut vous aider à poster avec régularité. Si vous avez un compte Professionnel (ou vous souhaitez le changer de personnel à professionnel) alors vous serez en mesure d’utiliser Agorapulse pour publier, planifier automatiquement. Vous pouvez même créer des catégories de contenu dans votre file d’attente.  

 

Publiez du contenu de qualité

En plus de poster régulièrement, il est important de publier du contenu de qualité. À l’heure où tout le monde peut facilement créer de belles images, il vous faudra redoubler d’efforts pour développer votre audience sur Instagram.

Publiez des photos et des vidéos originales pour vous démarquer tout en cultivant l’image de votre marque ou de votre entreprise. En créant vos propres contenus, vous pourrez façonner l’univers de votre marque, offrant ainsi à vos abonnés une expérience à 360°. Si vous ne pouvez pas créer votre propre contenu, n’hésitez pas à faire appel aux banques d’images pour maintenir un flux de qualité.

Un contenu de qualité doit également parler à vos abonnés et leur apporter une valeur ajoutée, tout en restant bien évidemment lié à votre marque.

Offrir à vos clients potentiels des informations pertinentes et des conseils pratiques permet d’instaurer un climat de confiance et de faire de votre marque une source d’informations. Vous pouvez également apporter de la valeur ajoutée à vos abonnés en vous adressant à leurs émotions. Identifiez les problèmes que votre produit ou service permet de résoudre et présentez l’information de manière amusante, ou en faisant en sorte que vos clients se reconnaissent, afin d’établir un lien solide entre eux et votre marque.

 

Répondez aux commentaires

Instagram est avant tout un réseau social, alors n’ayez pas peur d’être sociable, et répondez aux commentaires laissés sur vos images et vidéos. Comme dans la vraie vie, il est impossible de lier des relations ou d’établir une audience assidue si la conversation ne va que dans un sens.

Agorapulse est l’un de mes outils préférés pour gérer les commentaires laissés sur mes photos et vidéos, surtout lorsque je ne peux pas tous les traiter en une seule fois. Grâce au tableau de bord, je peux facilement retrouver tous mes nouveaux commentaires, marquer ceux que j’ai déjà vus comme traités et interagir avec mes abonnés directement depuis mon ordinateur.

respond instagram comments

 

Faites participer votre audience et interagissez avec la communauté

N’oubliez pas qu’il ne suffit pas d’augmenter votre nombre d’abonnés pour booster votre compte Instagram ! Il est essentiel de générer de l’engagement sur votre profil et de profiter au maximum des conversations ayant lieu sur le réseau. Posez des questions à vos abonnés pour les inciter à commenter vos publications et prenez le temps d’échanger avec eux.

En plus de répondre aux commentaires laissés sur vos publications, pensez également à communiquer avec d’autres membres de la communauté. Cela prend du temps, certes, mais c’est une technique efficace pour développer votre compte Instagram et acquérir de nouveaux abonnés de manière organique. Interagissez avec des marques similaires à la vôtre ou en lien avec votre activité, ou encore avec des influenceurs et des utilisateurs faisant partie de votre public cible. Faites preuve de sincérité et prenez part aux conversations qui se rapportent à votre marque ou à votre activité.

Regardez par exemple le commentaire que j’ai laissé sur la publication de Kelly Knows It.

grow instagram comments

 

Adoptez votre propre ton

Sur les réseaux sociaux, les utilisateurs préfèrent suivre les marques et les entreprises dont ils se sentent proches. C’est là que la personnalité et la voix de votre marque entrent en jeu. Servez-vous des légende pour ancrer vos photos et vidéos dans leur contexte tout en reflétant l’attitude ou l’atmosphère que vous voulez faire ressentir à vos abonnés.

La marque Kettle Brand aime parler de ses chips aux saveurs originales de manière amusante et décalée. Jeux de mots, emojis, hashtags rigolos : tous ces éléments reflètent le message que la marque veut transmettre.

kettle chips instagram

 

Utilisez les bons hashtags

L’utilisation de hashtags permet également de développer votre compte Instagram (et de susciter de l’engagement.) Les hashtags permettent d’augmenter la visibilité de vos publications pour atteindre des utilisateurs qui ne vous suivent peut-être pas encore.

Mais attention, tous les hashtags ne se valent pas ! Il est important d’utiliser des hashtags en lien avec votre marque pour attirer des utilisateurs réellement intéressés, qui vont interagir avec votre marque, augmenter le trafic de votre site et booster vos ventes. Même si, en théorie, l’utilisation des hashtags les plus populaires devrait maximiser votre visibilité, dans la pratique, cela ne vous aidera pas à atteindre vos objectifs à long terme.

À titre d’exemple, voici les hashtags utilisés par Kettle Brand dans sa publication sur ses chips au piment.

good instagram hashtags

S’il est vrai que les hashtags comme #love et #beautiful regroupent des centaines de milliers de posts et permettent d’attirer de nombreux utilisateurs sur vos publications, ces hashtags génériques ne sont d’aucune utilité à votre entreprise. Vous obtiendrez peut-être des likes, mais vous constaterez rapidement qu’ils proviennent de personnes qui ne sont pas vraiment intéressées par votre entreprise.

Vous pouvez ajouter jusqu’à 30 hashtags sur Instagram. Cela vous permet d’utiliser un mélange de hashtags propres à votre marque, de mots clefs bien choisis pour attirer votre audience idéale et de quelques hashtags directement liés au contenu de votre publication.

 

Travaillez avec des influenceurs

Mener des campagnes avec des influenceurs est une excellente manière de booster votre compte Instagram de manière organique. Mais notez que l’essentiel est de choisir les bons influenceurs. Ne vous laissez pas impressionner par un utilisateur aux millions d’abonnés, préférez cibler les influenceurs dont l’état d’esprit correspond à celui de votre marque. Vous pouvez organiser de nombreuses campagnes : organisez une séance de questions-réponses, filmez une démonstration de produit ou confiez la gestion de votre compte à une personnalité pour une semaine. Soyez créatif et n’hésitez pas à vous associer à des influenceurs pour augmenter votre visibilité.

Best of You, un blog lifestyle suédois au nombre d’abonnés relativement modeste, s’est associé à une influenceuse pour booster sa visibilité sur le réseau.

instagram influencer takeover

 

Apprenez à connaître votre audience

Enfin, la technique la plus sûre pour développer votre compte instagram est tout simplement d’apprendre à connaître votre audience. Faites attention aux hashtags que vos abonnés utilisent, aux publications qu’ils lisent et aux comptes qu’ils suivent. Mais ce n’est pas tout : vous pouvez aussi en apprendre plus sur votre public grâce à vos analytics ! Si vous disposez d’un compte Instagram business, les analytics sont directement intégrées à votre compte.

Vous pouvez également apprendre à connaître votre audience grâce aux rapports détaillés d’Agorapulse qui vous permettent d’identifier vos publications les plus performantes, vos abonnés les plus assidus, les hashtags qui fonctionnent le mieux et plus encore.

instagram analytics report

Enfin, n’oubliez pas qu’il faut beaucoup de temps et de travail pour développer son compte Instagram et fidéliser une audience assidue. Mais le jeu en vaut la chandelle, surtout si vous réussissez à attirer des utilisateurs investis qui deviendront plus tard des clients fidèles. N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires ci-dessous.

L’article Comment développer votre compte Instagram est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/535826604/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Publicités

Est-ce que travailler avec des petits influenceurs fait croître votre ROI ?

Travailler avec des influenceurs est un très bon moyen pour gagner en visibilité pour votre marque ou votre business. Mais vous apportent-ils un ROI intéressant pour autant ?

Regardons ensemble quels peuvent être les bénéfices lorsque l’on travaille avec des influenceurs.

Qu’est-ce qu’un petit influenceur ?

Lorsque l’on parle d’un influenceur sur du social media marketing, on parle d’un individu crédible et qui a établi une communauté fidèle et assez large.

Un petit influenceur a les mêmes requis et caractéristiques qu’un influenceur, c’est juste qu’il dispose d’une communauté plus réduite. Les paramètres pour être un petit influenceur dépendent des gens à qui vous allez demandez une définition. Personnellement, je considère qu’un petit influenceur doit avoir entre 5000 et 50 0000 followers, mais pour d’autres, un petit influenceur doit avoir environ 100 000 followers.

Les avantages de travailler avec un petit influenceur

Il y a plusieurs avantages à travailler avec un petit influenceur. Voici quelques arguments :

  • Ils ont un engagement plus élevé. Beaucoup d’études montrent plus le nombre de followers augmente, plus l’engagement diminue. Donc travailler avec un petit influenceur signifie travailler avec une communauté plus engagée et dont le ROI est plus intéressant.
  • Ils sont souvent spécialisés sur un secteur de niche. Et c’est très intéressant pour vous et votre ROI. Leur audience est plus qualifiée, ce qui vous permet de générer plus de conversions.
  • Ils sont perçus comme des personnes plus authentiques par leur audimat. Le côté humain est très important, et on a tendance à l’oublier. Les petits influenceurs paraissent/sont plus proches de leur fans, ce qui est très apprécié par ceux-ci.
  • Ils coûtent (forcément) moins cher. Le ROI que vous allez générer avec un petit influenceur peut surpasser le ROI généré avec un gros influenceur. Déjà parce que le premier coûte moins cher, et que les gros influenceurs ont potentiellement déjà monétisé leur audience pour obtenir des mentions, des likes, etc. De plus, les gros influenceurs peuvent avoir fatigué leur audience en présentant trop de partenariats de marques ou de placements de produits, ce que ne peut pas faire le petit influenceur. Les petits influenceurs n’ayant pas fait ce genre de pratique marketing sur leurs audience, ils sont moins coûteux, ont beaucoup moins de frais, et plus flexibles auprès de la marque. D’ailleurs, n’oubliez pas de définir la compensation ou le cadeau que vous allez faire à votre influenceur avant de le contacter.



Les petits influenceurs sont perçus comme plus authentiques auprès de leur audimat. Leur petite communauté, parfois de niche est plus engagée auprès des contenus proposés, et des partenariats proposés.

Comment trouver des petits influenceurs ?

Pour assurer un ROI performant, la première étape est de trouver les BONS influenceurs pour votre marque. Trouver des influenceurs qui sont en parfaite adéquation avec votre produit ou service, qui ont une audience engagée et également en adéquation avec ce que vous allez leur proposer.

Mettez-vous à la recherche d’influenceurs et explorez leurs comptes sociaux afin de vérifier la qualité de leur audimat. N’hésitez pas à laisser des commentaires pour tester l’intérêt des internautes sur ce que vous dites/proposez.

Soyez sûr que le petit influenceur que vous avez approché combine texte intéressant (sans fautes, avec une belle plume) et image esthétique lorsqu’il propose des produits en partenariats avec des marques.

Voici quelques conseils pour trouver un influenceur qualitatif.

Commencez par regarder dans vos followers

Vous avez peut-être déjà des influenceurs dans votre communauté de marque ! Parcourez vos publications sur vos réseaux sociaux et découvrez les principaux internautes qui interagissent avec vous. Regardez leurs profils, la taille de leur communauté et comment ils s’engagent auprès de leur audience.

Vous pouvez utiliser un outil comme Twitter Report Card pour voir à quel point les abonnés d’un utilisateur Twitter sont actifs.

Regardez la différence entre ces deux auteurs de fiction et leurs audiences (très similaires) :

Mettez votre chapeau de détective !

Un autre moyen de trouver des petits influenceurs qui vous prodigueront un bon ROI est d’effectuer quelques petites recherches ….

Rappelez-vous, plus haut, j’explique que les petits influenceurs sont généralement spécialisés sur des secteurs de niche. Essayez donc de rechercher des hashtags ou des mots clefs en rapport avec votre secteurs pour trouver ces petits influenceurs. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils de recherche comme l’onglet Explorer sur Instagram. L’outil vous permet de trouver des photos/vidéos/personnes en fonction d’un mot clef ou d’un hashtag.

Lorsque vous avez trouvé un bon petit influenceur, regardez ses posts pour prendre note des hashtags qu’il utilise afin d’aller à la pêche à d’autres influenceurs.

Une fois que vous avez trouvé vos petits influenceurs, suivez-les et interagissez avec eux pour commencer à établir une relation avec eux.

Cette technique aidera l’influenceur à devenir familier avec vous et votre marque, et pour vous à ne pas entrer en contact avec quelqu’un d’inconnu de manière assez froide.

Créez une liste sur un fichier Excel ou un Google Sheet ou utilisez un outil comme Agorapulse pour vous aider à gérer tous ces influenceurs et leurs posts. Agorapulse simplifie le processus en mettant en place des “tags”. Vous pouvez tagger des internautes comme “petits influenceurs” pour vous aider à suivre des comptes et conversations pertinentes.

Tendez la main et approchez-les ! (mais pas maladroitement)

Atteindre des petits influenceurs peut s’avérer très facile. Vous pouvez leur envoyer un message sur le réseau social sur lequel vous interagissez régulièrement avec, ou leur envoyer un email. Beaucoup d’influenceurs mettent à disposition leur email dans la description de leur profil, ou ont des formulaires de contact sur leur site. Lorsque vous leur envoyer un email ou un message, n’oubliez surtout pas de vous présenter auprès d’eux, et de leur expliquer pourquoi vous pensez qu’ils seraient adéquats pour votre campagne d’influenceurs.

Du coup, comment générer un ROI performant grâce à un petit influenceur ?

Il y a plusieurs types de campagnes à mettre en place pour augmenter son ROI grâce à un petit influenceur.

Partager ses conseils : demandez à votre influenceur de partager des conseils sur son domaine d’expertise avec vos followers. Assurez-vous que cet influenceur invite son public à suivre vos réseaux sociaux. Cette technique est parfaite pour faire grossir votre communauté de manière qualitative.

Mode d’emploi : travaillez avec un petit influenceur pour créer un contenu différent, innovant sur l’utilisation de votre produit/service.

Annonces : si vous voulez faire une grande annonce, recourir à un petit influenceur est une excellente méthode. Travaillez main dans la main avec lui pour que cette annonce soit vue par énormément de monde.

Les avis des clients : les petits influenceurs font très attention à la qualité des contenus qu’ils partagent auprès de leur communauté, et leurs followers le savent. Avoir un petit influenceur qui recommande et note très positivement votre produit peut grandement vous aider à gagner en crédibilité, en rassurance, et donc générer des ventes.

Des cadeaux : Créer un partenariat avec un petit influenceur pour créer ou promouvoir la distribution de petits cadeaux peut accroître la visibilité de votre campagne.

Les partenariats de contenus : vous pouvez travailler avec des petits influenceurs pour créer du contenu sur votre marque, et le partager sur leurs réseaux sociaux.

S’emparer d’un compte influenceur : prendre le contrôle d’un compte est un autre excellent moyen d’obtenir un ROI performant. Étant donné que les petits influenceurs ont une communauté très engagée, ils sont parfaits pour une “prise de contrôle” de leurs comptes par les marques, pour une journée par exemple. L’idée est que le petit influenceur vous invite à prendre le contrôle de ses réseaux sociaux pour la journée, en l’annoncant à sa communauté.



Les partenariats de contenus avec les petits influenceurs peuvent renforcer la notoriété et la crédibilité de votre marque, en donnant un regard neuf sur vos réseaux sociaux.

Vous l’aurez compris, les petits influenceurs peuvent faire des miracles avec votre ROI. Augmenter votre communauté, accroître vos ventes, vous faire gagner en crédibilité, en notoriété, ils ont plus d’un tour dans leur sac, et il est intelligent de faire appel à eux.

Convaincus ? Vous allez tester de faire appel à des petits influenceurs pour votre marque ? Ou vous l’avez déjà fait et cela a fonctionné ? Dites moi tout en commentaires !

L’article Est-ce que travailler avec des petits influenceurs fait croître votre ROI ? est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/535343428/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Comment gérer les commentaires négatifs sur ma page Facebook ?

Même la plus populaire et appréciée des marques reçoit des commentaires négatifs. Le processus de vente savamment étudié peut échouer, une erreur de fabrication peut arriver ou un membre de l’équipe peut avoir une très mauvaise journée.

Que faire face à un avis négatif sur Facebook ? Faut-il l’ignorer ? Le supprimer ? Dans ce post nous allons faire un tour d’horizon des options disponibles et définir les meilleures d’entre elles.

Gérer les mauvaises critiques

Si vous avez une entreprise, vous ferez forcément face à des clients mécontents. Cela fait partie du job, impossible d’y échapper.

Votre façon de gérer ces critiques est d’une grande importance. 

Ignorer ce genre de remarques peut dégrader la confiance des clients et bloquer vos ventes. Ils ne feront qu’aller partager leur mécontentement ailleurs et attirer davantage l’attention sur vous.

Si un client n’est pas satisfait du produit ou du service qu’il s’est procuré, c’est à vous de régler cela de la meilleure façon possible. Tout le monde fait des erreurs. Mais votre façon de les corriger définit la culture de votre entreprise et sa vision du public.

Face à un commentaire négatif, essayez de comprendre l’origine du problème et restez courtois. Qu’est-ce qui a déplu au client et à quel moment cela est-il arrivé ?

Ces commentaires vous donnent l’opportunité de montrer que vous n’êtes pas là que pour vendre. C’est votre chance de prouver que vous vous intéressez aussi aux clients et voulez qu’ils vivent une expérience unique. Voyez comment le pub britannique The Illicit Still a géré cet avis négatif sur sa page.

Si le commentaire est négatif mais constructif, acceptez l’avis du client et essayez de régler le différend. Certains clients ont eu de vrais problèmes. Peut-être qu’ils ont été surfacturé, que le service a été plus long que prévu ou que les lieux ne correspondaient pas à ce qui était affiché.

Résultat : ils se sentent blessés et irrités. Et c’est là le vrai motif de la critique.

Supprimer ce genre d’avis ne vous apportera rien. Mais si vous travaillez main dans la main avec les clients et trouvez un compromis raisonnable alors vous gagnerez la fidélité et le soutien de ces clients.

Gérer les autres types de commentaires négatifs

Toutes les critiques négatives ne sont pas constructives.

Selon le type d’entreprise que vous gérez, certains commentaires seront sans rapport avec vos produits et services.

C’est alors à vous de décider comment aborder ces avis selon les principes de votre compagnie.

The Joy of Knitting, une mercerie de Franklin, Tennessee a fait face à une situation similaire lors de la Marche des Femmes de Washington DC. La gérante, Elisabeth Poe, trouvait la marche contre-productive et l’a fait savoir sur Facebook.

Ce post a généré de nombreuses réactions, à la fois de soutien mais aussi de désapprobation. Il en a résulté des commentaires négatifs de la part de membres en faveur de la marche et de ce qu’elle représentait mais qui n’avaient jamais été clients du magasin.

Les commentaires étant sans rapport avec l’activité commerciale du magasin, Elisabeth Poe les a tous supprimés.

Si vous avez des opinions affirmées qui vous mettent d’un côté ou de l’autre du spectre politique et influencent la façon de gérer votre entreprise, cette situation peut vous sembler familière. Désactiver les avis peut vous aider à rediriger l’attention sur les produits et les services. Mais d’un autre côté, laisser les avis peut attirer de nouveaux consommateurs qui partagent vos idées tout en éloignant ceux avec qui vous ne voulez pas avoir affaire.

Et qu’en est-il des faux avis ?

Vous pouvez avoir des faux avis. (Les trolls se sont pas que sur Twitter). Une entreprise locale de Boston en a fait les frais lorsqu’elle a reçu 100 avis négatifs sur sa page Facebook en l’espace de quelques minutes.

Comment gérer les critiques négatives des non-clients ?

Si les commentaires ne sont que des attaques sans aucun rapport avec vos produits, enfreignent les Standards de la communauté de Facebook et n’ont aucune valeur ajoutée pour les autres abonnés, alors demandez à Facebook de les supprimer. Ce genre de commentaire est considéré comme du spam : totalement hors-propos et à préjudiciable à la réputation de votre entreprise.

Comment signaler un avis négatif ?

Il est impossible de supprimer un avis sur une page, qu’il soit spammant ou offensant, mais vous pouvez le signaler.

Pour signaler un avis qui ne correspond pas aux standards de la communauté, allez sur l’avis et cliquez sur la flèche de menu, en haut à droite. Choisissez “signaler ce post” et suivez les instructions. A ce jour, Facebook ne permet que de supprimer les avis rédigés, vous ne pouvez donc pas faire grand chose contre une note basse.

Désactiver les avis

Même si le système de signalement de Facebook était d’une efficacité à toute épreuve, seuls les avis rédigés peuvent être signalés. Cette fonction peut être utilisée par des concurrents et des internautes qui s’ennuient et décident qu’ils ne vous aiment pas.

Mark Wynimko, le photographe de mariage derrière Wynn Films, a suivi l’exemple de The Joy of Knitting et complètement désactivé les avis sur sa page, Facebook ayant ignoré ses signalements à plusieurs reprises.

Maintenant, plutôt que de s’appuyer sur les avis Facebook, ils utilisent les pages pour communiquer avec les fans, partager du contenu pertinent et annoncer les nouveautés.

Les faux avis peuvent être très préjudiciables pour les petites entreprises qui travaillent dur à établir et maintenir une e-réputation solide.

Si les avis Facebook portent atteinte à votre entreprise, songez à désactiver la fonction sur votre page.

Cultiver la transparence sur les réseaux sociaux

Le succès d’un compte repose sur le rapport de confiance instauré entre une marque et ses abonnés. En supprimant des avis juste parce qu’ils sont négatifs et en remisant la transparence au second plan par souci de convenance, vous détériorez lentement cette confiance.

S’intéresser aux problèmes des consommateurs montrera aux potentiels clients que vous faites attention à eux. Signaler des avis abusifs, hors propos et spammant s’avérera nécessaire pour le bien-être de la communauté.

Qu’en pensez-vous ? Comment réagissez-vous face aux critiques négatives ? 

L’article Comment gérer les commentaires négatifs sur ma page Facebook ? est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/534163084/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

La liste ultime des meilleures pratiques SnapChat

Snapchat est un réseau social qui paraît différent des autres réseaux. En tant que Marketeur, je l’ai évité le plus longtemps possible. Pourquoi j’irais passer du temps et dépenser de l’argent à créer du contenu qui disparaît au bout de 24h, et sans possibilité de générer des statistiques sur mes utilisateurs ?

Et puis j’ai réalisé que même mes Facebook Ads disparaissaient, car elles n’étaient pas tout le temps dans le fil d’actualité de mes internautes, et que je passais beaucoup de temps et dépensais beaucoup d’argent à gérer ces publicités. Et en plus, maintenant, il y a des analytics d’audience sur Snapchat. Il y avait tout pour me convaincre d’explorer ce réseau social.

En réalité, et après avoir apprivoisé cette plateforme, il s’avère que Snapchat peut être un outil incroyable pour les entreprises, du moment qu’elles apprennent à adapter leurs contenus à cette plateforme. Dans cet article, nous allons explorer les meilleures pratiques Snapchat à mettre en place pour créer un contenu performant dont votre audience raffolera.

1. Vérifiez tout d’abord si votre audience est présente sur Snapchat

La base. Vous vous demandez si Snapchat est vraiment fait pour vous ? La seule question à vous poser pour savoir si vous devez investir cette plateforme est : est-ce que mon audience est sur Snapchat ? Si elle n’y est pas, alors vous n’avez rien à faire sur Snapchat. Si elle y est, foncez ! C’est aussi simple que cela. Pas de débat à avoir.

Plus simplement : si votre audience contient des internautes de la génération Y, Foncez sur ce réseau social. 30% de cette génération Y appelée aussi “Les Millennials” utilisent Snapchat tous les jours.

Snapchat est majoritairement fréquenté par les 18-24 ans (37%), suivi de près par les 25-34 ans (26%). Et Selon Snapchat, il y a environ 41% de ces groupes d’âge combinés qui se connectent tous les jours. Et enfin, l’audience est majoritairement féminine avec 70% d’utilisatrices.

Certains pays ont des taux d’utilisation du réseau social plus élevé qu’aux USA. En Norvège, 50% des possesseurs de smartphones ont téléchargé l’application. 25% pour le Royaume-Uni.

2. Faites des vidéos qui durent moins d’une minute

Comme pour la majorité des réseaux sociaux, les vidéos sur Snapchat sont plus pertinentes et performent davantage lorsqu’elles ne sont pas trop longues. En grande partie grâce au faIt que les contenus sont éphémères, le principe de Snapchat est que l’on se concentre davantage sur des vidéos brèves et instantanées que sur un long contenu. Snapchat n’est pas fait pour s’attader. Il s’agit plus d’actions et de plaisir rapides et succincts, comme Tinder permet de swiper rapidement entre chaque profil.



Cette “story” ne dure que quelques secondes, mais génère plus de trafic qu’une vidéo Youtube.

3. Racontez des histoires dans vos “Stories”

Les “Stories” sont des images ou des vidéos que vous choisissez de partager à tous vos contacts Snapchat, au lieu de ne les partager qu’à quelques contacts seulement. Ces stories seront affichées sur une espèce de fil d’actualité (assez différent d’un fil d’actualité Facebook), et les utilisateurs pourront voir et revoir votre Story pendant 24 heures. Au bout de 24 heures, la Story disparaît. Cela ressemble exactement à une Story Instagram. C’est normal, puisqu’Instagram s’est directement inspiré de Snapchat pour construire ses Stories.



Même si je déteste Les Kardashians, ceci est un excellent exemple de stories

Revenons-en à mon conseil : utilisez les méthodes traditionnelles du StoryTelling. Racontez une histoire, et faites en sorte qu’elle tienne debout, qu’elle soit compréhensible. Donc connectez toutes vos stories entre elles dans votre journée. (Donc si vous publiez 12 photos, faites en sorte qu’elles aient un lien, un rapport entre elles,).

Si vous êtes à un événement, montrez différents points de vue de l’event, montrez des interviews, les personnes présentes, etc. et faites en sorte que vos internautes aient les yeux rivés sur votre story en présentant un nouveau produit inédit, un code promo, etc.

Ces stories permettent d’avoir des utilisateurs continuellement engagés, au lieu de les perdre dans une vidéo trop longue et qui par ailleurs, n’est pas en direct, contrairement aux stories qui sont publiées dans l’instant.

Il est aussi important de se rappeler qu’il n’y a pas de possibilité d’insérer une légende ou un tag qui explique l’image ou la vidéo que nous partageons. Nous avons simplement la possibilité d’ajouter du texte sur le snap en question.

4. Utilisez Snapchat Memories

J’étais VRAIMENT très contente quand Snapchat Memories est finalement sorti. Désormais, l’on peut télécharger des images et des vidéos que nous avons déjà créées en Snap ou en stories, au lieu de perdre le contenu.

Cela signifie que vous pouvez télécharger du contenu que vous avez modifié en dehors de l’application Snapchat, y compris l’ajout de logo ou de contenu de marque. Si vous pensiez ne jamais pouvoir prendre de belles images avec un appareil photo professionnel sur Snapchat, et être condamné à prendre des photos avec votre iPhone, les Memories vous rassureront.

Cela est particulièrement intéressant pour les vidéos, qui peuvent maintenant être modifiées et améliorées.

Pour utiliser les images et les vidéos prises dans le passé, vous pouvez cliquer sur l’icône “cercle” (qui comportera sûrement déjà une petite image à l’intérieur du cercle) sous le bouton principal qui sert à prendre des photos.

Après cela, vous pouvez télécharger du contenu dans Snapchat. You pouvez l’éditer comme les autres photos que vous utiliserez dans l’application. Cela sera montré comme un snap normal ou une story normale.

5. Utilisez les analytics de Snapchat

Les analytics sur Snapchat sont un cauchemar pour les marketers. C’est une des raisons pour lesquelles je ne suis personnellement pas fan de ce réseau social, même si je reconnais pleinement son utilité.

En effet, il n’y a pas de Saas analytics dédié pour Snapchat, comme celui de Facebook par exemple (beaucoup trop performant par ailleurs, avec des chiffres et des KPIS de tous les côtés).

Pour obtenir des analytics et des KPIS sur Snapchat, il faut cliquer sur le snap après que celui-ci a été vu. Vous verrez combien de gens ont vu votre snap (icône “oeil”) et le nombre de screenshots qui ont été effectués. Vous pouvez tracker ces KPIs manuellement.

Si vous voulez automatiser le processus et faire en sorte que ça soit un peu plus facile, vous pouvez utiliser Snaplytics, un logiciel analytics pour Snapchat. C’est un outil incontestablement incroyable. Il vous montre toutes les données disponibles sur chacunes de vos Stories réalisées. Et encore mieux, il vous montre également les données des concurrents ! 😉

6. Ne faites pas que prendre un Snap !

C’est ce pour quoi Instagram est fait. Snapchat, lui, est fun, excentrique et comme il n’y a pas la possibilité d’insérer des légendes, vous devez absolument utiliser les outils d’édition / d’ajout intégrés à Snapchat : cela veut dire que vous devez utiliser des filtres, faire des dessins, et insérer des émoticônes. Certes, vous êtes une entreprise ou un business, mais vous devez adapter vos contenus à l’ambiance du réseau social.

Conseils supplémentaires

Vous voulez d’autres conseils ? Je vous présente l’infographie incroyable réalisée par SalesForce : conseils sur l’optimisation des conversions, les filtres géolocalisés, etc.

Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir.

J’ai saisi la nécessité de Snapchat, en particulier pour les entreprises dont l’audience est présente sur la plateforme. Même si ça n’est pas ma plateforme préférée en tant qu’utilisatrice, j’ai des amis totalement accros !

Les utilisateurs quotidiens de Snapchat sont très fidèles à la plateforme. Si vous arrivez à vous connecter à eux, vous avez gagné une audience fidèle et engagée !

Vous gagnerez du temps pour attirer leur attention, car il n’y a pas beaucoup de marques qui veulent s’implanter sur cette plateforme originale. Cela fait toujours moins de concurrence.

Si vous suivez tous nos conseils en plus de cela, vous pourrez obtenir de très bons résultats, et un bon ROI.

Et vous, quelles sont vos meilleures pratiques pour investir Snapchat ? Comment utilisez-vous le réseau social ? Dites-nous tout !

L’article La liste ultime des meilleures pratiques SnapChat est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/534007868/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Planification Instagram : les erreurs à éviter

Les logiciels de planification sont probablement nos meilleurs alliés dans un monde qui dépend autant des réseaux sociaux. Ils permettent de partager une actualité aux heures d’affluence sans avoir pour autant besoin d’être sur son appareil pour “Publier”. C’est aussi idéal pour programmer du contenu bien à l’avance.

Grâce à Agorapulse vous pourrez programmer vos publications pour les comptes Instagram professionnels y compris pour les comptes personnels depuis l’application mobile. Cela facilite grandement la gestion du planning éditorial, vous permettant de planifier vos publications aux jours et horaires les plus favorables.

Il y a cependant quelques erreurs que les utilisateurs ont tendance à faire quand ils planifient des posts Instagram. Elles peuvent non seulement vous empêcher d’obtenir de meilleurs résultats mais aussi bloquer la publication d’un post.

Faisons un petit tour d’horizon des trois erreurs les plus courantes et voyons comment les éviter.

  1. Programmer un post sans image

Croyez-le ou non, mais l’une des principales erreurs consiste à vouloir programmer un post sur Instagram sans insérer d’image. Cela arrive surtout quand les gens essayent de programmer un même actualité sur plusieurs plateformes à la fois. Facebook et Twitter n’exigent pas d’image. Instagram, si.

Instagram est une plateforme visuelle : les images et vidéos postées sont la raison d’être du site. Vous pouvez vous contenter de partager un texte sur fond uni , mais il faut qu’il soit enregistré comme un fichier image.

Pour insérer une image dans un post Instagram via l’application Agorapulse, il suffit de cliquer sur la petite icône “photo” en bas à gauche. Vous pouvez sélectionner une image de votre galerie ou bien en prendre une nouvelle avec l’appareil photo.

L’image que vous avez ajoutée viendra alors remplacer l’icône “photo”.

  1. Programmer une publication avec un lien

Si l’ajout d’une photo est obligatoire, il est cependant impossible d’ajouter des liens dans un post Instagram comme c’est le cas sur Facebook, Twitter ou LinkedIn. Publicités mises à part, vous ne pouvez partager qu’un seul lien vers un site externe sur Instagram, et il se trouve dans votre bio.

Bien que l’outil propose une case pour ajouter une url, elle n’est valable que pour les autres plateformes. Ajouter un lien vous empêchera de planifier votre post Instagram.

Ignorer ce lien dans votre bio est une terrible perte d’opportunité. C’est aussi l’une des plus grosses erreurs que vous pouvez faire sur Instagram. Ce lien est un moyen efficace d’envoyer les abonnés là où vous voulez qu’ils aillent !

Si vous avez beaucoup de contenu, plutôt que d’ajouter un lien dans vos posts, mettez le hashtag #liendanslabio et un appel à l’action pour que vos abonnés cliquent sur le lien dans votre bio. Ainsi, non seulement votre post sera correctement publié mais il sera aussi plus efficace.

 

  1. Ignorer vos statistiques

Ignorer vos statistiques n’empêchera pas la publication de vos posts, mais pourra considérablement  réduire leur impact. Vos rapport Instagram – notamment ceux fournis par des applications tierces et des outils de veille comme Agorapulse – sont une importante source d’information concernant le contenu qui a la meilleure portée. Ils peuvent aussi vous dire quand vos posts seront les plus performants.

Pour avoir une bonne idée  de vos heures d’affluence, vous pouvez regarder les posts qui ont un meilleur taux d’engagement grâce aux statistiques Instagram.

Une fois que vous avez noté les posts avec le meilleur taux d’engagement, allez sur votre calendrier Instagram. Vous y verrez immédiatement à quelle heure vos différents posts ont été mis en ligne. Si vous remarquez une tendance (par exemple les posts publiés tôt le matin qui sont plus performants que ceux publiés en fin de journée), alors vous serez en mesure de définir vos heures d’affluence.

Bonnes pratiques de la planification

Maintenant que vous avez eu un aperçu des erreurs à éviter, attardons-nous sur quelques bonnes pratiques.

  • Programmer des posts régulièrement : la constance est un point important en marketing social media et cela inclut d’avoir une fréquence de publication régulière. Selon plusieurs experts, un post par jour est suffisant pour maintenir un bon taux d’engagement sans pour autant spammer les abonnés. Il ne faut pas hésiter à faire des tests pour voir ce qui marche le mieux dans votre cas.

  • Adapter un calendrier éditorial : si vous postez régulièrement un certain type de contenu plusieurs fois dans la semaine, vos abonnés sauront y faire attention – cela sera alors plus simple pour vous de planifier et programmer. Agorapulse, par exemple, a inséré dans son planning éditorial des citations pour les “Lundi Motivation”.

  • Poster aux heures d’affluence : l’algorithme d’Instagram n’affiche plus les posts dans l’ordre chronologique, mais l’heure à laquelle vous poster a encore son importance. De nombreuses interactions peu après la publication vous aideront à être classé plus haut dans l’algorithme, ce qui vous donnera une plus grande portée, et cela plus longtemps. Analysez bien les rapports d’Agorapulse pour voir quelles heures vous donnent un meilleur taux et postez en conséquence.

En résumé

La planification Agorapulse est un précieux outil qui vous fera gagner du temps et vous aidera à augmenter votre productivité et vos résultats – mais seulement si vous l’utilisez correctement. Instagram a en elle-même certaines limites qui doivent être prises en compte lors de la planification et que vous devez avoir en mémoire chaque fois que vous créez du contenu pour la plateforme.

Qu’en pensez-vous ? Quelles sont les erreurs les plus courantes dont vous avez été témoins ? Dites-nous tout dans les commentaires !

L’article Planification Instagram : les erreurs à éviter est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/532762928/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Trucs et astuces pour se faciliter la vie avec Agorapulse.

Face à un monde moderne sans cesse en mouvement, nous sommes constamment à la recherche de trucs et astuces pour rendre nos vies meilleures et faciliter notre quotidien.

Il en va de même pour les outils et services en ligne avec lesquels nous travaillons tous les jours. C’est pourquoi nous avons mis au point ce petit guide pour se faciliter la vie avec Agorapulse.

Vous pouvez lire l’article en entier – qui suis-je pour vous en empêcher ?- ou utiliser les liens ci-dessous pour accéder rapidement à la partie qui vous intéresse le plus.

1. Boîte de réception

  • Réponses enregistrées
  • Gestion des commentaires sur les annonces

2. Tags

  • Suivi de la conversation
  • Performance de la campagne
  • Rendement de l’équipe
  • Service client
  • Gestionnaire de communauté

3. Règles de modération

  • Facebook
  • Twitter
  • Pour les membres de l’équipe

4. Veille

  • Listes Twitter par Twitter
  • Listes Twitter spécifiques au lieu
  • Rechercher des influenceurs
  • Surveiller les mentions des concurrents
  • Veille “émotionnelle”

5. Publication

  • Répéter la publication de contenu
  • Planification de retweets
  • Republier le contenu de FB et Instagram

6. Fans & Followers

 

1. Boîte de réception

Réponses enregistrées

Les réponses enregistrées c’est bien, mais pour les messages routiniers comme remercier les nouveaux abonnés, ne devenez pas un robot automatisé – les gens le sauront (et penseront un peu moins à vous). Ajouter quelques réponses enregistrées qui ont un sentiment similaire : “Merci beaucoup !’ “Awwww, merci !” ‘Merci ! Tu déchires 💣 !” (vous savez qu’Agorapulse supporte les emojis, n’est-ce pas ?). De cette façon, vous aurez une variété de réponses parmi lesquelles toute l’équipe pourra piocher. Et la variété c’est le piment de la vie !

Gestion des commentaires sur les publicités

Si vous diffusez des publicités sur Facebook ou Instagram, vous recevez probablement des commentaires à leur sujet. Gérer ces commentaires est primordial :

  • Les commentaires indésirables ou inappropriés réduisent l’efficacité de vos annonces. Ils devraient être cachés ou supprimés.
  • Les commentaires de potentiels clients sont des opportunités de vente que vous ne voulez pas manquer. Vous aurez envie de leur répondre en temps opportun.

Malheureusement, Facebook et Instagram ne facilitent pas la gestion de ces commentaires. Les choses deviennent encore plus difficiles quand vous en avez beaucoup.

Selon une recherche indépendante, Agorapulse synchronise 100% de commentaires publicitaires en plus que ses concurrents, y compris la boîte de réception native de la page Facebook. Ne compter que sur Facebook vous fera perdre 50% de vos commentaires. Imaginez toutes ces ventes perdues !

Pour utiliser cette fonctionnalité dans Agorapulse, rendez-vous simplement sur les paramètres de votre page Facebook ou Instagram et suivez les étapes décrites dans cet article. Vous collecterez des commentaires sur vos publicités en un rien de temps !

2. Taguer des commentaires et d’autres contenus.

Suivre une discussion

Depuis la boîte de réception

Parfois, vous devez reprendre contact avec des personnes qui ont commenté une publication ou vous ont envoyé un message sur vos réseaux. Grâce aux mots-clés, vous pouvez facilement garder le fil.

Besoin d’un moyen plus évident de vous souvenir des choses à faire? Taguez les conversations que vous souhaitez rapidement retrouver en tant qu’”à suivre” et utilisez le filtre avancé “Tag” pour retrouver toutes les discussions.

Bonus : Grâce à la fonction “Répartition de mots-clés” des rapports, vous pouvez connaître le nombre de conversations “à suivre” que vous avez pendant une période de temps définie.

À partir de l’onglet Fans & Followers

A partir de la boîte de réception ou de l’onglet “veille”, développez le profil de votre fan / follower et cliquez sur “+ Ajouter un mot clé” pour créer un “suivi”. Il suffit ensuite de cliquer dessus pour l’ajouter au profil de la personne.

Ensuite, vous pouvez utiliser l’onglet “Fans & Followers” pour filtrer par tag …

…  et voir toutes les conversations !

Analyse des performances d’une campagne

Les mots-clés peuvent aussi servir à mesurer les performances d’une campagne spécifique (engagement total, portée totale, nombre total de publications publiées).

Exemple : une marque lance une campagne pour promouvoir un nouveau produit, elle souhaite créer plusieurs publications différentes et déterminer leur efficacité. II est alors possible de créer la balise “nouvelle photo du produit”, “nouvelle vidéo du produit”, etc., et taguer chaque article lors de la planification. À la fin de la campagne, il sera possible de visualiser les performances de chaque tag dans les rapports.

Suivi des sujets

Vous pouvez afficher tous les articles publiés avec un tag spécifique dans Publication> Liste> Publiés> <tag> (sur la droite). Ainsi, si vous postez sur un  sujet X et que vous taguez vos publications, vous pouvez voir les types de messages et la fréquence de publication pour un sujet donné.

(On devrait peut-être poster plus régulièrement sur le quotidien de l’entreprise, vous ne pensez pas?)

Rendement de l’équipe

Vous pouvez utiliser les tags lors de la planification pour suivre les membres spécifiques de l’équipe et visualiser leurs performances. Nous avons parlé à des agences où les stagiaires taguent chaque contenu surveillé : ils peuvent ensuite faire des comparaisons et proposer un feedback au membre de l’équipe concerné suite à l’examen des performance de leur contenu publié.

C’est très utile lorsque de nouveaux membres intègrent une équipe, mais pas seulement. Pour des équipes plus nombreuses, c’est un excellent moyen de décomposer les performances d’équipes spécifiques et du contenu dont elles sont responsables.

Service client

Si votre entreprise gère le service client sur les réseaux sociaux, vous pouvez créer une règle automatisée pour taguer les commentaires contenant des mots tels que  qui, quoi, pourquoi, où  et  quand.  Vous pouvez utiliser un tag “question” par exemple …

…   et utilisez les fonctions avancées de filtrage de la boîte de réception pour les trouver facilement et vous assurer qu’ils sont traités rapidement.

Community Management

Les community manager peuvent créer une règle automatisée pour taguer tous les messages contenant des questions, mots ou expressions courants reçus régulièrement. Cela permettra de configurer un flux de travail pour eux. Par exemple, si vous recevez beaucoup de demandes de vente, vous pouvez créer une étiquette “question de vente” et configurer une règle pour attribuer automatiquement ces messages à un membre de votre équipe de vente. Cela peut également vous permettre d’examiner d’un coup les messages reçus en rapport avec un sujet spécifique.

3. Règles de modération

Facebook

Commentaires indésirables

Nos règles de modération automatisées peuvent vous aider à vous débarrasser du spam sur votre page Facebook. La plupart des messages de spam contiennent généralement un site Web que le spammeur tente de promouvoir. La création d’une règle pour masquer tous les messages ou commentaires contenant “http” ou “https” fera automatiquement le travail.. Nous vous recommandons de configurer une notification par courrier électronique lorsque cette règle est appliquée pour vérifier la nature du courrier indésirable. Parfois ces liens sont vraiment utiles !

Commentaires négatifs

Vous pouvez utiliser des règles de modération avec les actions “Bookmark” et “Masquer” pour filtrer les commentaires que vous souhaitez conserver et les commentaires que vous souhaitez masquer. Par exemple: créer une règle de modération avec le mot “escroquerie” et actions “bookmark” et “masquer” pour voir tous les commentaires contenant le mot “escroquerie” dans le dossier Bookmark. De cette façon, vous pouvez afficher ou prendre des mesures sur les commentaires que vous souhaitez conserver et vous assurez que les commentaires indésirables restent cachés.

Twitter

Messages privés automatisés

Nos règles automatisées peuvent vous aider à vous débarrasser de la plupart des messages directs automatiques (DM) envoyés par les bots sur Twitter.Il suffit d’ajouter les noms des bots à votre liste, car ils sont généralement inclus dans le DM. Les robots connus sont: crowdfire, communit, TrueTwit, bestfollowers, TopNewFollowers, communit. De nouveaux font régulièrement leur apparition, il suffit de les ajouter à votre liste  et vous gagnerez  encore plus de temps.

Notre PDG Emeric ne jure que par cette règle pour son compte Twitter.

Remerciement automatisés

Nos règles peuvent aussi vous aider à vous débarrasser de la plupart des DM de “merci”  automatisés que vous recevez probablement lorsque vous suivez de nouvelles personnes. Ceci est particulièrement utile si vous faites régulièrement des campagnes d’abonnement.

Il vous suffit de créer une règle pour passer automatiquement en revue les DMs avec des messages type de remerciements et vous gagnerez de longues heures de travail! Voilà les termes que nous utilisons sur nos propres profils Twitter: de suivre, suivre, nous suivre, vous pouvez nous suivre, pour vous connecter, nous rejoindre, pour le follow, abonnement.

Vous pouvez ajouter d’autres mots ou expressions clés lorsque vous voyez apparaître de nouveaux messages dont vous souhaitez vous débarrasser et qui suivent un modèle type qui indique clairement que c’est un message de remerciement.

Notre directrice du marketing de contenu, Lisa, utilise cette règle de modération Twitter depuis des années.

Tweets indésirables

Nos règles automatisées peuvent vous aider à vous débarrasser de la plupart des autres tweets indésirables que vous pouvez rencontrer. Il suffit de créer une règle qui examine automatiquement les tweets avec des termes similaires à ceux des listes mentionnées ci-dessus. Voilà les mots que nous avons bloqués : followers gratuits, acheter des followers, envoyer un message personnalisé à vos abonnés, obtenir plus de Followers gratuitement, paper.li, le dernier. Vous pouvez également supprimer les utilisateurs les plus bavards de votre boîte de réception Agorapulse en indiquant qui ils mentionnent toujours dans leurs tweets dans vos règles de modération et en les configurant en “automatique”.

Pour les membres de l’équipe

Vous pouvez également utiliser ces règles pour attribuer des messages aux membres de l’équipe en charge de campagnes spécifiques, de promotions ou de langues spécifiques.

Nous utilisons cette règle de modération sur notre page Facebook pour attribuer les questions en portugais à Thiara, notre directrice régional au Portugal. (Valeu, Thiara!)

4. Veille

Listes Twitter d’après les pseudo Twitter

Cliquez sur l’icône “Paramètres du profil” dans votre compte Twitter, puis sélectionnez “Mots clés  Veille”. Dans la “Rechercher des mots, des phrases ou des pseudos Twitter”, incluez cette recherche:  from: comptetwitter1, OR from: comptetwitter2, OR from: comptetwitter3, (etc.)

Cela peut être particulièrement utile si vous souhaitez suivre les comptes de vos top abonnés  indiqués dans les rapports statistiques.

Listes Twitter spécifiques à un lieu

Lorsque vous voulez effectuer une veille, mais que vous voulez “limiter” les résultats de vos recherches à certains endroits (par exemple, une conférence ou un restaurant, etc.), vous pouvez entrer les coordonnées du lieu. Vous pouvez utiliser la fonction “Pré-remplir avec ma position actuelle” ou entrer l’adresse manuellement.

Si vous ne connaissez pas les coordonnées latitude / longitude, allez sur Google Maps, faites un clic droit sur l’emplacement que vous voulez et choisissez “Plus d’infos sur cet endroit.” Au bas de l’écran, vous verrez les coordonnées lat / long.

Rechercher des influenceurs

Créez une règle de veille sur Twitter à laquelle vous ajouterez deux éléments: les mots-clés à surveiller et le ciblage géographique avec rayon. Par exemple, vous êtes une boulangerie locale à Sonoma et vous souhaitez identifier les micro-influenceurs dans votre région. Vous pouvez ajouter des mots-clés tels que croissant, petit déjeuner, muffin, brunch, nourriture maison, pain, etc. et ajouter un emplacement afin d’identifier les twittos qui pourraient correspondre à vos mots-clés dans votre ville. Vous pouvez ensuite interagir avec ces influenceurs de manière significative.

Surveiller les mentions des concurrents

Utilisez les paramètres de votre compte Twitter. Dans le champ “Rechercher des mots, des phrases ou des noms d’utilisateur”, créez une recherche comme ceci: à:compteconcurrence1 OU à:compteconcurrence2 OU à:compteconcurrence3, etc.

Assurez-vous d’ajouter “http” dans les mots à ignorer. Ainsi seules les conversations seront affichées et les tweets contenant des liens seront exclus.

Veille émotionnelle

Les recherches sur Twitter peuvent être utilisées pour surveiller des émotions. Vous pouvez utiliser un mot-clé ou hashtag spécifique et inclure des emoji heureux ou tristes. Cela permet d’identifier si les personnes tweetent quelque chose de positif ou négatif sur votre marque ou la recherche spécifique que vous avez créée. Une astuce rapide pour avoir une idée plus précise des sentiments des utilisateurs relatifs à un produit ou un service en particulier.

5. Publication

Répéter du contenu

Vous pouvez utiliser l’option “répéter le contenu” pour poster sur un événement récurrent. Vous avez un chat sur Twitter tous les lundis? Un webinaire une fois par mois? Vous voulez souhaiter un joyeux anniversaire à un client chaque année? Avec cette fonction, Agorapulse le fera pour vous, automatiquement.

Cette fonction de répétition (ou de planification multiple) n’est pas spécifique à Twitter. Nous l’avons utilisé sur LinkedIn et nous avons obtenu presque 24 fois plus d’exposition qu’un article publié une seule fois.

Planifier des retweets

Vous pouvez programmer un retweet sur Twitter pour redonner de la visibilité au premier tweet ou pour retweeter le post de quelqu’un d’autre. Voici comment:

  1. Copiez un lien Twitter (nous avons utilisé ceci comme exemple):  https://twitter.com/AskAaronLee/status/908371433545273344
  2. Aller sur “Publication. Commencez un nouveau tweet, collez le lien et écrivez votre message
  3. Décochez ‘inclure une photo’
  4. Programmez

Voici à quoi  ressemblera votre tweet une fois en ligne :

 

Reposter du contenu depuis Instagram et Facebook

Vous pouvez reposter du contenu sur Instagram en copiant le lien de la photo. Voilà le lien de la photo utilisée pour notre exemple: https://www.instagram.com/p/BYxpHgelHWb/

Entrez l’URL comme si vous ajoutiez un lien normal:

Vous pouvez faire la même chose sur Facebook: copiez-collez l’URL de l’article que vous souhaitez partager sur votre page dans la section “lien” du message, et voilà ! Un post partagé.

Comme pour tout repost, assurez-vous que vous avez la permission de l’auteur avant de partager leur photo ou publication. Voler du contenu c’est moche!

6. Fans & Followers

L’historique et les notes sont utiles pour ajouter du contexte au nom d’un utilisateur et se souvenir de qui il est pour les futurs commentaires / tweets. Il vous permet d’ajouter une touche personnelle à vos tweets au lieu de répéter la même chose encore et encore.

 

Phew ! C’est fini ! Nous espérons que vous avez appris quelque chose de nouveau sur l’utilisation d’Agorapulse. Si vous avez d’autres trucs et astuces qui n’ont pas été mentionnés ici, laissez-nous un petit commentaire et on les ajoutera au post ! 

L’article Trucs et astuces pour se faciliter la vie avec Agorapulse. est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/531057364/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

Comment toucher plus de lecteurs sur LinkedIn ?

Si vous avez commencé à utiliser LinkedIn Publishing, vous vous demandez probablement comment faire pour que vos articles soient lus par plus de monde.

Plus de vues signifie plus de crédibilité et de reconnaissance, de nouvelles relations, et davantage d’invitations et de clients. Si cela vous tente, continuez à lire. Voici un guide simple et pas-à-pas pour y arriver.

Ecrivez régulièrement

Un bon moyen de donner plus de visibilité à votre contenu est de poster fréquemment. Etablissez un planning de publications auquel vous pourrez vous tenir, que ce soit une fois par mois ou une fois par semaine. Créer plus de contenu vous permet aussi de voir quels sujets intéressent le plus vos lecteurs, et d’ainsi écrire davantage sur ce sujet. Si vous utilisez un calendrier social media, pensez bien à y ajouter “Ecrire un article LinkedIn” au moins une fois par mois.

Et dans le même esprit : utilisez LinkedIn régulièrement. Peu importe la plateforme, plus vous interagissez avec les groupes ou les posts de votre feed, plus les gens auront tendance à cliquer sur votre profil et découvrir vos posts.

Partagez sur LinkedIn

Lorsque vous publiez un article sur LinkedIn, le site vous invitera à ajouter un message, votre article sera alors publié sur votre profil mais aussi dans votre fil d’actualité. L’erreur de beaucoup est de s’arrêter là. La majorité, pour ne pas dire la totalité, du contenu publié sur LinkedIn demeure d’actualité. Vous pouvez programmer vos articles pour qu’ils soient publiés à dates régulières sur d’autres plateformes, avec un outil de planification tel qu’Agorapulse, et ainsi avoir une portée bien plus importante pour vos articles.

Partagez vos articles avec certaines personnes

Il est important de ne pas spammer vos relations avec un message personnel chaque fois que vous postez un article.

Regardez qui parmi vos relations pourrait être concerné par votre article et envoyez-lui un message personnalisé avec le lien. Par exemple :

‘Bonjour/Bonsoir, [Prénom] ! Je viens d’écrire un article sur comment obtenir plus de vues sur les articles LinkedIn et je sais que c’est un sujet auquel tu t’intéresses. J’espère que tu le trouveras utile, et je serais ravi.e d’avoir ton retour sur la question si tu as un moment. Merci !”

Partagez vos articles dans les groupes LinkedIn

Comme pour les messages privés, il y a une bonne et une très mauvaise façon de partager dans les groupes. Voici quelques règles à suivre :

  • Lisez toujours en priorité les règles pour vérifier qu’il n’est pas interdit de partager des liens personnels
  • Soyez régulièrement actif dans le groupe, pas seulement quand vous avez quelque chose à mettre en avant
  • Partagez des informations utiles, ne faites pas de pub déguisée
  • Adaptez le contenu partagé au sujet principal et à la démographie du groupe
  • Personnalisez votre texte pour bien montrer que vous partagez cet article avec ce groupe
  • Assurez-vous de répondre aux commentaires sur votre post, ne vous contentez pas de simplement poster le lien

Partagez votre contenu sur d’autres réseaux et/ou par e-mail

Cette recommandation est un peu plus délicate car elle dépend en partie de votre stratégie social media et de vos objectifs. Si vous partagez du contenu de votre propre blog en tant qu’article LinkedIn, peut-être serait-il alors plus intéressant de renvoyer vers l’article original sur votre site, plutôt que votre profil LinkedIn.

Mais si jamais vous n’avez à aucun moment partagé ce contenu d’une quelconque façon via une newsletter ou sur vos autres réseaux sociaux, alors partagez à volonté ! Vous pouvez appliquer les mêmes conseils pour personnaliser et adapter vos messages. Et si possible, ajoutez les liens à votre Agorapulse ou tout autre outil de planification.

Faites attention aux bonnes pratiques du SEO

Vous n’avez toujours pas le nombre de lecteurs que vous espériez ? Peut-être qu’il vous faut revoir la rédaction de l’article.

LinkedIn est à la fois un réseau social et un moteur de recherche. L’optimisation est importante pour le titre, le texte et les images. Pensez à qui vous adressez votre article, à ce qu’ils recherchent, à leur frustration du moment. Est-ce que vous répondez à leurs questions ? Votre article apporte-t-il une solution à leur problème ?

Quels sont vos résultats avec les articles sur LinkedIn ?

Et vous alors ? Vous utilisez LinkedIn Publishing ? Vous avez beaucoup de lecteurs et de vues sur votre profil ? Vous avez des conseils utiles à partager avec nous ? Dites-nous tout dans les commentaires !

L’article Comment toucher plus de lecteurs sur LinkedIn ? est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/530785586/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter

7 alternatives à TweetDeck à envisager

[[mis à jour le 11 décembre 2017]]

Vous avez peut-être déjà entendu la nouvelle : Twitter pourrait lancer une version payante de TweetDeck destinée aux professionnels du digital. L’application mobile n’existe déjà plus, et la version desktop de TweetDeck pourrait elle aussi passer à la trappe ou devenir payante.

Il est donc peut-être temps d’envisager quelques alternatives à TweetDeck pour gérer vos comptes Twitter. Découvrez 7 candidats en lice.

1.  ManageFlitter

Avec plus de 3 860 000 utilisateurs, ManageFlitter constitue indéniablement une excellente alternative à TweetDeck. Cette plateforme offre bien plus que la possibilité de gérer plusieurs comptes : ManageFlitter permet d’accéder à certaines des données analytiques les plus intéressantes du marché. Découvrez immédiatement les comptes auxquels vous êtes abonné et qui ne vous suivent pas grâce à la fonction “Unfollow”, ou filtrez et copiez les abonnés d’un autre compte avec l’option “Copy followers”. Pour finir, ManageFlitter offre un moteur de recherche bien plus puissant que celui de TweetDeck, qui permet de filtrer les tweets et les comptes par mots clefs, abonnés, âge, emplacement, et bien d’autres paramètres.

Le verdict

ManageFlitter est un outil de gestion de comptes Twitter très complet, particulièrement utile aux entreprises qui gèrent plusieurs canaux et aux managers à la recherche d’analytiques plus poussées qui n’ont jamais été entièrement satisfaits de TweetDeck. Cet outil ne fait cependant pas partie des plus abordables. Pour un social media manager comme moi, qui gère plus d’une dizaine de comptes Twitter, l’abonnement revient à 43 $ par mois (35 €). Une somme non négligeable pour un outil réservé à Twitter.

2.  Tweepi

Tweepi compte plus de 1 750 000 utilisateurs. Rien de surprenant quand on sait que cet outil permet de réduire le temps passé à gérer ses comptes Twitter tout en proposant des fonctionnalités additionnelles.

Grâce à son tableau de bord unique et au pouvoir de l’intelligence artificielle, Tweepi vous propose de suivre de nouveaux comptes en lien avec votre activité pour booster votre visibilité et vous suggère de retweeter certains contenus pour interagir avec les autres membres de votre communauté. Si vous manquez de temps, Tweepi offre une fonctionnalité de gestion de compte à distance vous permettant d’automatiser vos abonnements et d’obtenir des données pertinentes sur vos abonnés.

tweepi tool

La version pro affiche également le Klout Score de vos abonnés. Compris entre 1 et 100, le Klout Score mesure l’influence des utilisateurs. À titre indicatif, Barack Obama a un score de 99.

Le verdict

Voilà un excellent outil pour faire le tri sur son compte Twitter et se désabonner des comptes inactifs ou non pertinents. Tweepi propose également un tas de statistiques intéressantes pour déterminer la valeur sociale de vos abonnés ainsi que votre niveau de productivité. Mais le gros défaut de Tweepi est qu’il ne permet de surveiller qu’un seul compte Twitter à la fois, contrairement à TweetDeck. Un outil idéal pour une grande marque à la recherche de nouvelles fonctionnalités, mais nettement moins intéressant pour les agences en charge de plusieurs comptes. Les tarifs de Tweepi débutent à 12,99 $ par mois (10,50 €).

3.  Agorapulse

Agorapulse est une alternative à TweetDeck efficace et abordable, offrant plusieurs fonctionnalités additionnelles plutôt séduisantes. Agorapulse permet de gérer plusieurs comptes sur différents réseaux sociaux, dont Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram, et YouTube et l’outil ne s’arrête pas là.

Grâce à une extension Chrome, une application mobile et une version desktop, cet outil de gestion des réseaux sociaux s’adapte parfaitement à la vie des managers nomades. Agorapulse permet non seulement de programmer ses publications mais également d’effectuer une veille sociale et de télécharger des rapports illimités, représentant ainsi un excellent rapport qualité-prix. Pas besoin d’autres outils, Agorapulse s’occupe de tout !

tweetdeck alternative

Pour ce qui est de Twitter, Agorapulse offre une ribambelle de fonctionnalités : passez vos mentions en revue, retweeter les tweets pertinents, répondez à vos abonnés, programmez et recyclez vos contenus et envoyez des messages privés depuis un seul et même tableau de bord.

publish multiple times on social

Pour finir, Agorapulse permet de passer facilement d’un compte à l’autre, que vous gériez plusieurs comptes Twitter ou plusieurs réseaux différents.

Le verdict

Avec un tarif débutant à 49 € par mois pour 3 profils et la capacité d’ajouter des comptes supplémentaires pour seulement 15 €, Agorapulse est une très bonne option pour les entreprises à la recherche d’une solution complète, fonctionnelle et évolutive.

Twitter management tool Agorapulse

4.  Tweeten

tweetdeck competitor tweeten

Développé by @mehedih_ et @gus33000, Tweeten est un peu comme TweetDeck sous stéroïdes. Disponible sous Chrome, Windows, OS X, Linux, Edge et Firefox, cette plateforme intuitive reprend les fonctionnalités de TweetDeck en allant encore plus loin. Conçu avec Electron (un framework initialement développé pour l’Atom Editor de GitHub et adopté depuis par de nombreuses entreprises dont Slack, Microsoft et Facebook), Tweeten serait même encore mieux que TweetDeck selon certains.

Le verdict

Voilà une solution parfaite pour les fans inconditionnels de TweetDeck qui veulent simplement avoir une solution de secours sous la main au cas où leur outil préféré venait à disparaître. Tweeten est gratuit et ressemble comme deux gouttes d’eau à TweetDeck, avec un design encore plus soigné. Même si cet outil n’intègre pas de fonctions de veille ou d’analyse, il vous permet néanmoins de gérer plusieurs comptes à la fois.

Quelles alternatives à TweetDeck sur mobile?

Vous aimez gérer vos comptes Twitter où que vous soyez ? Depuis que TweetDeck a supprimé ses applications mobiles en 2013 et que son application Windows a cessé de fonctionner le 15 avril 2016, les utilisateurs d’Android et d’iPhones n’ont plus d’autre choix que d’utiliser la version desktop de l’outil. Les social media managers purs et durs se sont donc retrouvés orphelins, sans pouvoir compter sur une application mobile pour gérer leurs comptes Twitter pendant leurs déplacements. Tour d’horizon des meilleures solutions pour mobile.

5.  Tweetbot

tweetdeck alternative tweetbot

Tweetbot est un outil de gestion de comptes Twitter pour Mac, iPhone et iPad permettant de gérer plusieurs comptes et de retrouver son travail sur toutes les plateformes grâce à la synchronisation iCloud. Mais avec une version desktop à 10,99 € et une application mobile à 5,49 €, Tweetbot peut s’avérer être une option quelque peu onéreuse.

6.  Twitterrific

twitterific twitter managment app

Disponible au prix de 5,49 €, Twitterrific est une option tout à fait abordable pour les utilisateurs de Mac, d’iPhone et d’iPad. L’application fonctionne même sur l’Apple watch, vous permettant de gérer vos comptes, de filtrer les contenus et de tweeter comme James Bond.

7.  UberSocial

ubersocial tweetdeck alternative

Auparavant connue sous le nom de Twidroyd, UberSocial est une excellente option pour les utilisateurs de BlackBerry qui cherchent une alternative à TweetDeck. Également disponible sur iPhone et Android, UberSocial permet de gérer plusieurs comptes ainsi que de poster sur Facebook, de masquer les tweets de certains utilisateurs et de chercher des tweets. L’application est gratuite, et vous pouvez passer à la version pro pour 5,49€.

 

À l’heure où le futur de TweetDeck est incertain, il est temps d’essayer d’autres alternatives si, comme moi, vous utilisez l’outil au quotidien pour gérer vos comptes Twitter. Et vous, pensez-vous que TweetDeck puisse disparaître ?

 

L’article 7 alternatives à TweetDeck à envisager est apparu en premier sur Agorapulse.

posté sur http://feeds.feedblitz.com/~/530307974/0/visibiliteweb
plus d’infos sur >> Twitter